Le Royaume d'Ekiard

Forum rpg fantastique.
Incarnez la créature de votre choix et venez lui faire vivre de fabuleuses aventures !

Partagez | .
 

 Quête n°3 : Elizabeth vs Cadouan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elizabeth
Neutre
avatar

Féminin
Emploi ou situation : Petite noble
Localisation : Chateau


MessageSujet: Quête n°3 : Elizabeth vs Cadouan   Mer 1 Jan - 14:51

       Elizabeth était une enfant studieuse. Très studieuse ! Contrairement à son jumeau ! (HJ/ Je sais, c'était une attaque gratuite ! Xp) Et c'était pour cela que son père était fier d'elle ! Même très très fier d'elle. Puis un jour, en voyageant dans un village, il eut écho d'un autre jeune homme, un génie disait-on ! Et leur mentalité voulait que seul les hommes devaient être titulaire du savoir !
       En rentrant chez lui, il déclara à sa fille de se préparer rapidement, ils sortaient. La jeune enfant ne chercha pas à savoir davantage car elle allait sortir avec son papounet ! Et puis, petit à petit.... Cela l'intrigua.
       Sur le chemin, la jeune enfant le questionna et il lui révéla qu'il souhaitait la présenter à un garçon. Elizabeth faillit pleurer. Elle était encore trop jeune pour se marier ! Elle n'avait que dix ans ! Et pourquoi voulait-il...? Et avant même qu'elle ne finisse sa pensée, il la rassura.
"Je veux que tu montres à ce village qu'une femme peut être meilleure qu 'un homme. Et également prouver que tu es plus intelligente que se soit dit génie ! Il est temps que les mentalités machistes changent ! Tu feras changer le monde !"
      Et c'était donc une Elizabeth remonter à bloc et prête à en découdre avec n'importe qui, pour des ambitions bien trop grande pour ces petites épaules !


HJ/ Voilà, j'espère que ça te va^^

________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quête n°3 : Elizabeth vs Cadouan   Lun 13 Jan - 22:08

Cadouan avait fini par s’installer dans un village proche d’Ekiard. L’histoire de son emménagement était particulière : quelques temps plus tôt, alors qu’il mangeait dans l’auberge, il entendit une dispute entre trois personnes : le premier, boulanger, accusait le deuxième, un meunier, d’ajouter de la poussière dans la farine. Ce dernier rejetait la faute sur le fermier, qui vendait son grain trop cher. Il ne pouvait alors que vendre à haut prix ou tricher sur la qualité de la farine. Le fermier, quant à lui, s’expliquait ainsi : sa terre n’était pas très fertile et les impôts étaient à la surface et non à la récolte, et s’il voulait nourrir sa famille, il ne pouvait pas vendre à plus bas prix. Le problème était connu de tous dans le village et personne n’avait encore trouvé de solution, y compris le chef du village Wiktor, une personne pourtant connue dans les environs pour son intelligence. Aussi quand Cadouan proposa quelque chose, tout le monde fut d’abord sceptique. Puis après de plus amples explications, ils décidèrent d’aller en parler au chef, qui trouva la solution intéressante et qui leur conseilla de l’appliquer, au moins pour essayer. Wiktor alla trouver le jeune homme pour lui proposer un marché : rester encore un mois, le temps d’essayer sa proposition. Si elle fonctionnait, toutes ses dépenses dans le village lui seraient remboursées et il gagnerait une part des bénéfices du trio : fermier/meunier/boulanger. Sinon, il devrait en plus de payer ses dépenses, rembourser les commerçants pour leur perte. Sûr de lui et ayant besoin d’argent, Cadouan accepta.
Un mois plus tard, le chef du village revint le voir avec l’argent, preuve que le plan avait fonctionné, mais surtout une autre offre. La rumeur que Cadouan avait réussi à trouver une solution au légendaire problème du village s’était infiltrée partout et nombre de personnes étaient venues lui demander de l’aide. Le jeune homme était devenu indispensable et Wiktor venait lui offrir un logement ainsi qu’un emploi : conseiller du village.

Tous les jours depuis lors, Cadouan recevait des villageois en quête d’aide. Toujours plus de personnes venant toujours de plus loin. Par le bouche à oreille, il avait fini par devenir une sorte de célébrité dans la région. Tant est si bien qu’un jour, un noble demanda à le voir : il avait reçu un courrier le prévenant de sa venue trois jours plus tard à midi pile chez lui. Le jeune homme attendait donc depuis 11h30 devant chez lui, impatient et curieux.


/HJ Ca te va ?
Revenir en haut Aller en bas
Elizabeth
Neutre
avatar

Féminin
Emploi ou situation : Petite noble
Localisation : Chateau


MessageSujet: Re: Quête n°3 : Elizabeth vs Cadouan   Mar 14 Jan - 20:25

     En arrivant à destination, Elizabeth était prête à tout genre d'épreuve. Du moment qu'elle pouvait triompher face à ce "génie".... Car oui, si elle réussissait son père serait fière d'elle et cela était tout ce qui lui importer !
      Une fois entrée dans la demeure avec son père, la jeune blondinette put voir enfin son rival. Il avait l'air jeune... Elle s'attendait à écraser un homme. Enfin un vrai quoi... Non pas qu'il n'était pas un homme mais... A un homme !
      Bon tant pis ça défaite serait moins... spectaculaire ! Dommage ! Un vieux sage arriva alors les présenta l'un à l'autre. Alors comme ça, il se nommait Cadouan. Nom original !
"Bien, maintenant que les présentations sont faites, voici un petit test qui me permettra de justifier que vous êtes de taille à vous mesurez à notre cher génie."
      Elizabeth, piquée au vif, attendit patiemment que le vieux déballe ses affirmations pour lui rabattre le caquet comme il se devait !
"- En l'air, je suis légère.
Quand je promets on me trouve belle.
Face au silence, je suis d'argent. Qui suis-je?
"
....
      La jeune Lockarth tortilla le problème dans tous les sens... Puis la réponse lui vint soudain évidente. Les gens déclarait souvent de belles promesses, et des paroles en l'air...
"La parole."
     Étonné par la rapidité de sa réponse, le public fut admiratif face cet exploit de la gamine. Fière d'elle, elle vit le sourire attendri de son père et finit par toiser du regard ce cher Cadouan. Elle était peut-être une gamine, mais elle en avait la dedans ! A lui de montrer ce qu'il avait !


HJ/ J'ai fais ça mais bon pas top du tout T.T

________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quête n°3 : Elizabeth vs Cadouan   Jeu 16 Jan - 17:42

/HJ Je m'adapte t'en fais pas ^^
Héhé tu vas dans le passé, je vais dans le futur :p Mais qu'importe non ? ^^
S'il y a un problème, n'hésite pas

Un peu avant l’heure d’arrivée du visiteur, Cadouan vit le chef du village venir vers lui.

« Ce n’est pas ici que tu dois être. Viens, suis-moi » ordonna-t-il.

Le jeune homme le suivit docilement, mais réclamant quand même des explications. Wiktor les lui donna : un noble voulait que Cadouan affronte sa fille pour savoir qui des deux était le plus intelligent. Il avait fait en sorte que le jeune homme ne put refuser : l’aubaine était trop belle d’accroitre encore la réputation du village. S’il avait été au courant Cadouan aurait forcément décliné l’offre ; les concours de ce genre n’étaient que pure vanité et perte de temps d’après lui. Il décocha un regard noir au soi-disant sage qui le menait chez lui. Ce dernier lui demanda d’attendre devant sa demeure (c’est la maison du chef, au cas où je ne serais pas claire) pendant que lui allait chercher le public : les villageois, tous de mèche.
Un carrosse arriva et une jeune fille ainsi qu’un homme plus âgé en descendirent. Il s’agissait probablement du noble et de sa fille. Cadouan ne donnait pas plus de 7/8 ans à l’enfant (Na !). Il s’inclina comme il put  devant eux. Puis le chef revint et fit les présentations, Cadouan s’inclina à nouveau et ils entrèrent. Tout le village était là, attendant devant une scène surélevée ; on avait dû pousser les meubles pour l’y installer. Le fourbe ! Il avait vraiment tout préparé !

Les candidats et le juge du concours, c’est-à-dire Lady Lockarth, Cadouan et Wiktor, montèrent sur la scène et le chef du village pris la parole. A la première phrase de l’énigme, Cadouan trouva la réponse, mais il n’en fit rien. Il préféra attendre qu’Elizabeth réponde. Après tout, il s’agissait d’un test pour elle n’est-ce pas ? Après quelques instants, elle donna la bonne réponse.

Pas trop mal, pensa le jeune homme.

Alors que Wiktor allait reprendre la parole, Cadouan l’interrompit :

« Bravo Mademoiselle, c’est en effet la bonne réponse. Wiktor, le choix de la question était-elle intentionnelle ? Vous saviez que je la connaissais, j’en ai raconté le contexte à votre petite fille. »

Il regarda la foule. Nombre d’enfants le regardaient les yeux grands ouverts : il devait raconter cette histoire ! Cadouan ne put résister à l’envie de partager son savoir. Ce n’était pas une question d’être la personne qu’on écoute, mais plutôt la fierté d’augmenter le savoir des autres : ils allaient bientôt être plus riches en connaissances et ce, grâce à lui ! Alors même si ce n’était pas le lieu, ni même le moment ou l’endroit, il allait la raconter. Et au diable la sécurité, il allait parler devant un noble venu tout droit de la capitale, de magie…

« C’était il y a bien longtemps, alors que le père de notre roi bien aimé n’était pas encore né, avant la guerre des mages… Aloyssus et Cirald, oui c’est bien eux les mages de la guerre, n’étaient que des enfants. Le mage Ablus était alors le conseiller-mage d’Alfonzo, le roi de l’époque. Il savait qu’il devrait bientôt choisir son successeur et pour cela, il devait trouver la personne adéquate. Comment les mages savaient-ils que l’heure était venue pour eux de choisir et de former la personne qui allait leur succéder ? Personne ne le sait, même eux ne savaient pas pourquoi ils le savaient… Ils savaient et c’était suffisant. Ablus fit alors le tour des écoles de magie du pays. Toute personne présentant des pouvoirs devait se rendre dans l’une de ces écoles pour apprendre à maitriser sa magie et ainsi ne causer aucun tort, du moins involontairement. La moyenne d’âge des entrants était de 7 ans… Rares étaient ceux qui découvraient leurs pouvoirs plus tard. Et tous ressortaient après 5 ans d’étude. Le conseiller-mage rencontra chacun des enfants et leur posa à tous une énigme, différente ou presque à chaque fois. Deux enfants répondirent correctement : Aloyssus et Cirald. Au lieu de trouver une épreuve pour les départager, le vieux mage décida de les former tous les deux et de choisir plus tard. Beaucoup racontent que la main du destin s’était emparée du mage ce jour-là : personne n’avait jamais pris deux apprentis… On sait tous ce qui s’est passé ensuite…  On raconte aussi que les deux enfants avaient répondu à la même énigme et qu’ils y répondirent après le même délai, à la seconde près :


En l’air, je suis légère.
Quand je promets on me trouve belle.
Face au silence, je suis d’argent.
Qui suis-je ?


La parole

»

Cadouan reprit son souffle et le cours du présent :

« Il me semble qu’il soit injuste que Wiktor soit le juge : je le connais depuis longtemps et je sais comment il pense… Pourquoi ne pas choisir votre père Lady Lockarth ? Je sais qu’il veut certainement que vous gagniez, mais l’avantage que vous en tireriez compenserait celui que j’ai de par mon âge. Non pas que quelqu’un de jeune soit moins intelligent qu’une personne plus âgée, bien au contraire, souvent le jeune est plus intelligent que le vieux, car il n’a encore rien perdu de sa curiosité, son imagination et de sa créativité… Mais j’ai une dizaine d’année d’expérience en plus par rapport à vous et je ne voudrais pas que cela vous prête préjudice… De plus, que diriez-vous de nous poser l’un l’autre des questions ? Si cela représente bien pour vous l’idée de concours… Ainsi, nous devrons réfléchir non seulement à la réponse à apporter mais aussi à la question à poser… Est-ce que cela vous convient ? »
Revenir en haut Aller en bas
Elizabeth
Neutre
avatar

Féminin
Emploi ou situation : Petite noble
Localisation : Chateau


MessageSujet: Re: Quête n°3 : Elizabeth vs Cadouan   Jeu 16 Jan - 22:27

"Bravo Mademoiselle, c’est en effet la bonne réponse."      

     Elizabeth ne sut déterminer si les propos du jeune homme était empli d'ironie ou sincère....   

Wiktor, le choix de la question était-elle intentionnelle ? Vous saviez que je la connaissais, j’en ai raconté le contexte à votre petite fille."
   


   Attendez ! QUOI ?!!? Son rival connaissait la question !? Non mais là c'était plus de la triche ! C'est un coup monter ! Mais quelle mauvaise fois ! Franchement pour en arriver à tomber aussi bas !      


  Elizabeth toisa du regard le vieux sages. Et beh ! Même à cette âge, ça ne manquait pas de culot, vraiment ! Et comme si cela ne suffisait pas l'autre étala sa science ! Tout érudit connaissait cette histoire ! Où vivait ce peuple ?!    


"Il me semble qu’il soit injuste que Wiktor soit le juge : je le connais depuis longtemps et je sais comment il pense… Pourquoi ne pas choisir votre père Lady Lockarth ? Je sais qu’il veut certainement que vous gagniez, mais l’avantage que vous en tireriez compenserait celui que j’ai de par mon âge. Non pas que quelqu’un de jeune soit moins intelligent qu’une personne plus âgée, bien au contraire, souvent le jeune est plus intelligent que le vieux, car il n’a encore rien perdu de sa curiosité, son imagination et de sa créativité… Mais j’ai une dizaine d’année d’expérience en plus par rapport à vous et je ne voudrais pas que cela vous prête préjudice… De plus, que diriez-vous de nous poser l’un l’autre des questions ? Si cela représente bien pour vous l’idée de concours… Ainsi, nous devrons réfléchir non seulement à la réponse à apporter mais aussi à la question à poser… Est-ce que cela vous convient ? »    


    
Et voilà qu'il la prenait de haut ! Elle était certes une gamine ! Mais elle était aussi intelligente que tous ses vieux ici réunis ! >< Bon d'accord, elle exagérait ! Mais... RAAAAHHHHH !!  Bien que la jeune Lockarth explosait littéralement de l'intérieure, elle n'en montra rien et répondit aimablement. 

"Je refuse que mon père soit juge sous prétexte qu'il sera un handicap pour vous et un bonus qui me permettra de compenser nos différences d'âge et intellectuel, selon vos non-dit."


    
Et Bim dans ta poire le vieux !!! Elizabeth était fière de sa réponse !   

"J'accepte votre défi mais je vous propose ce public comme juge. Nous alternerons donc jusqu'à ce que l'un de nous ne trouve de réponse et sera déclarer perdant. Cela vous convient-il ?"      


     
Le public était d'accord ! Bah tiens forcément ! Ils allaient être en faveur de leur favoris... Mais bon le regard de son père se faisait assez persuasif !     


"Toujours le premier,
Jamais le dernier,
Rien sans lui n’est jamais fini,
Car rien ne peut commencer sans lui.
Qui suis-je?"    

A lui de jouer ! 

________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quête n°3 : Elizabeth vs Cadouan   Dim 19 Jan - 14:50

Lorsqu’Elizabeth refusa son offre, Cadouan sentit qu’elle était vexée… Une impression seulement ? Possible, comment savoir ? Qu’importe, il ne pourrait certainement qu’empirer les choses s’il réagissait. Mais il ne put s’empêcher de rectifier quelque chose dans ses propos :

« Expérience. Le mot expérience représente mieux ce que je voulais dire, et non intellect. Je n’ai jamais dit que vous étiez moins ou plus intelligente que moi. J’ai juste dit que j’avais plus d’expérience. Sinon, pour que le public soit arbitre ? Comme vous voulez, c’est vous qui avait voulu de ce concours, je vous laisse alors décider des règles. »

Le jeune homme avait parlé avec un ton plutôt acide et il culpabilisait quelque peu. Mais était-il réellement à blâmer ? On le forçait à participer à un concours dont il n’avait aucune envie, et face à une enfant, là n’est pas le problème, qui semble mal prendre chacune de ses paroles. Mais il ne pouvait pas refuser l’affrontement, les villageois pourraient décider de le bannir de ces lieux. Quant à perdre volontairement, c’était de un contre ses valeurs : un affrontement quel qu’il soit ce doit d’être honnête, et de deux, son séjour au village pouvait tout aussi se raccourcir face à la déception des habitants. Il écouta donc l’énoncé de l’énigme et y apporta sa réponse :

« Il s’agit du début ».

Question/réponse, question/réponse. Les phrases fusaient plus ou moins rapidement. Cadouan commençait à en avoir plus qu’assez de ce petit jeu : il faisait des efforts pour inventer de nouvelles énigmes à chaque fois mais celles que lui posait Elizabeth était connues. Ou bien ce n’était que Cadouan qui les connaissait… Mais le fait est qu’il n’avait pas besoin de réfléchir pour répondre et ça devenait ennuyant. À sa dixième question, il imagina une énigme plus simple que les précédentes, histoire de porter le coup de grâce au prochain tour :

« Quand je l’ai j’ai envie de le partager. Mais si je le partage je ne l’ai plus. »


Dernière édition par Cadouan le Dim 19 Jan - 20:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quête n°3 : Elizabeth vs Cadouan   

Revenir en haut Aller en bas
 

Quête n°3 : Elizabeth vs Cadouan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Royaume d'Ekiard :: Archives-