Le Royaume d'Ekiard

Forum rpg fantastique.
Incarnez la créature de votre choix et venez lui faire vivre de fabuleuses aventures !

Partagez | .
 

 Vuf Siago

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vuf
Êtres magiques
avatar

Masculin
Emploi ou situation : Chapardeur

MessageSujet: Vuf Siago   Dim 4 Sep - 18:44

GENERALITES


Nom : Siago

Prénom : Vuf

Date de naissance : 10 Féganum 1538

Age : 14 ans

Sexe : masculin

Race : hybride loup


DESCRIPTION


Caractère :
"Totalement insouciant" sont les premiers mots qui vous viennent à l’esprit lorsque vous rencontrez Vuf. Toujours souriant et de bonne humeur, il connait les risques liés à la magie, mais n’en donne pas l’impression : il ne cache pas sa force surhumaine (comparé aux adolescents de son âge bien sûr), et, même s’il aime faire étalage de ses petites quenottes dès qu’il en a l’occasion, pour rappeler à chacun qui est le patron, son instinct de survie le force à ne pas dévoiler ses dents dans les endroits trop peuplés ou trop étroits qui ne permettraient pas sa fuite en cas de problème.
Il est chapardeur dû à son enfance vagabonde dans les rues de Detlef. Cette enfance lui a également appris à ne pas se laisser faire, et il n’hésite pas à remettre à leur place des groupes de personnes dix fois plus gros que lui. Bien sur, il doit parfois "prendre la fuite" pour les attirer dans un coin tranquille et pouvoir leur faire peur en laissant apparaitre devant eux une bête gigantesque. Lorsque cela arrive, il prend garde à faire cela dans un endroit plutôt isolé, pour que personne d’autre ne le voit se métamorphoser. Il tient à la vie ce petit !
Très débrouillard, il est aussi extrêmement fidèle (son côté canin s’exprimant fortement dans ce cas-là). Il est malin et grâce à son petit sourire d’enfant sage et à ses yeux pétillants de vie et de malice, il arrive souvent à se sortir des pires situations.


Description :
Vuf est un petit bout de loup mesurant 1m60 et ayant le poids qui va avec. Il a les cheveux courts mais quelques mèches, plus longues que les autres, viennent parfois lui chatouiller le nez et les oreilles. Ses yeux sont pétillants de malice et comparables à deux grandes amandes.
Il est fort, mais n’a pas encore acquis sa pleine puissance. Celle-ci ne sera acquise que lorsqu’il aura atteint sa 591ème lunaison (sa vingtième année).

Sous sa forme canine, Vuf est un loup de 1m20. C’est un petit loup comparé aux autres hybrides adultes et aux bêtes des contrées hostiles, mais comparé aux chiens des villes et aux loups normaux, il est gigantesque. Et lorsqu’il veut faire peur aux gens, sa transformation marche plutôt bien. Sous cette forme, Vuf a la couleur de la nuit, et seuls ses yeux dorés peuvent trahir sa présence dans l’obscurité.

Qu’il soit en forme humaine ou canine, Vuf a un excellent flair. En revanche, sous forme humaine, son ouïe et sa vue sont bien moins bonnes que celles de sa forme canine.


Histoire :
Vuf est né quelque part près de la mine d’or. Il fut abandonné par ses parents dans ces environs et fut recueilli par un mineur qui l’éleva comme son fils. Il lui apprit de nombreuses choses concernant le royaume, notamment la politique de l’actuelle lignée royale. Il lui apprit également à lire les étoiles et, comme il ignorait son âge lorsqu’il l’avait trouvé, il décida de lui apprendre à compter en lunaison. Il aurait ainsi un âge approximatif du garçon.
Même s’il était exténué après ses journées de travail, le mineur continuait à apprendre toutes sortes de choses à Vuf. Il voulait que son fils adoptif puisse survivre sans lui au cas où une catastrophe surviendrait. Lorsque Vuf atteignit l’âge de huit ans, le mineur découvrit qu’il était un hybride, capable de se transformer en loup. D’abord pris de frayeur, le mineur comprit vite qu’il détenait la vie du garçon entre ses mains. Etait-il prêt à dénoncer ce petit à qui il avait tout appris, juste à cause d’une transformation ? Vuf, sous sa forme de louveteau n’avait cherché que de la chaleur et du réconfort. Lorsqu’il s’était retransformé en humain, il avait pleuré à chaudes larmes. Allait-il mourir maintenant ? Comment pourrait-il garder son secret ? Comment pourrait-il apprendre à se contrôler alors que son père adoptif n’était qu’un banal humain ?
Le mineur décida de se taire. Il ignorait comment aider Vuf aussi, après ses journées de travail, au lieu de rentrer chez lui, il cherchait des gens qui pourraient le faire. Plusieurs groupuscules de la rébellion existaient dans la région. Mais les trouver était compliqué et les chercher était dangereux. Pourquoi rechercher un groupe de rebelles sinon parce qu’on était soi-même un mage ou en contact direct avec l’un d’eux ?
De nombreuses années passèrent, le mineur rentrant de plus en plus tard chez lui et vivant de plus en plus anxieusement. Puis, un soir, alors que Vuf l’attendait pour manger comme d’habitude, le mineur ne revint pas. Le garçon attendit quelques heures avant de se décider à le chercher. Il s’aventura dans des endroits qu’il ne connaissait pas, mais il ne se faisait pas de souci pour retrouver sa route, son flair l’aiderait. Après quelques dizaines de minutes, l’enfant se métamorphosa. Il serait plus efficace dans cette forme, son ouïe et sa vue étant plus développées.
Une longue heure plus tard, ses recherches étaient toujours vaines et il commençait à avoir peur. Où était-il passé ? Vuf reprit forme humaine et décida de retourner vers la maison de son père adoptif. Peut-être avait-il seulement eu un contretemps ? Peut-être s’inquiétait-il de ne pas le trouver chez lui ? Après de longues minutes de marche, le garçon finit par apercevoir sa maison, mais s’arrêta net. Quelque chose n’allait pas. Des chevaux étaient attachés aux pins de la maison. Vuf voyait des formes à travers les fenêtres. Qui étaient ces gens ? Que faisaient-ils chez lui ? Partagé entre la peur et la colère, Vuf fit un pas en avant, essayant de mieux distinguer les intrus. L’un d’eux sortit de la maison, faisant stopper le garçon. Ils se regardèrent quelques millisecondes avant que l’homme ne dégaine son arme en hurlant pour que ses camarades le rejoignent. Il n’en fallait pas plus pour que Vuf se transforme et détale. Il était plus rapide sous sa forme de loup et il ne comptait pas se faire attraper. Il avait compris. Son père adoptif s’était fait capturer et les autres voulaient l’avoir lui aussi.
Le loup galopait à toute allure, refusant de ralentir, entendant les bruits des sabots des chevaux qui claquaient sur la terre, entendant les rires des cavaliers. Ils étaient persuadés de l’avoir et lorsqu’ils reviendraient en ville avec leur prise, ils seraient acclamés comme des héros. Le loup courait droit devant lui, les chevaux le rattraperaient bientôt, il n’avait aucun endroit où se cacher. Mais Vuf était agile et il fit soudain un virage à angle droit, continuant sa fuite vers l’est où il savait trouver une petite forêt. Les cavaliers durent faire freiner leurs montures sous peine de chuter, puis ils reprirent la chasse de plus belle, éperonnant sans les ménager les chevaux qui commençaient à écumer.
Le petit loup trouva bientôt refuge dans la forêt, mais ne ralentit pas pour autant. Il pourrait les semer plus facilement maintenant que la nuit était tombée. Repassant plusieurs fois sur ses traces, bifurquant sans prévenir, Vuf parvint finalement à perdre le groupe d’anti-mages. Il tremblait de tous ses membres, épuisé et mort de peur. Il tendit l’oreille, vérifia que les hommes n’étaient plus sur ses traces et s’effondra sur le sol, ayant tout juste le temps de reprendre forme humaine avant de s’évanouir sous le coup de toutes ses émotions.
Lorsqu’il se réveilla, les rayons du soleil caressaient son visage à travers les feuilles des arbres. Une légère brise était présente et frôla les cheveux ébouriffés du garçon lorsqu’il s’assit. Et maintenant ? Qu’allait-il devenir ? Du haut de ses quatorze ans, il ne connaissait pas grand-chose du monde extérieur. Il n’avait plus de maison. Comment allait-il se nourrir ? Comment allait-il vivre ? Où pourrait-il être accueilli ?

Qui voudrait de lui ?
Vuf prit la direction de Detlef. Il arriva à la capitale après plusieurs épuisants jours de marche.
Le loup-garou se faufila entre les passants sur le marché principal et chaparda aussi discrètement que rapidement de quoi manger, boire et de quoi se changer, pour ne plus avoir trop l’air d’un mendiant, aiguisant ainsi ses sens et sa furtivité.

Quelques semaines passèrent ainsi, sans que le jeune loup ne soit repéré. Lui qui craignait que les cavaliers le retrouvent, il était finalement tranquille. Même s’il n’avait pas d’habitat dans la capitale, il n’en avait pas besoin. Chaque soir, avant la fermeture des portes de Detlef, il sortait avec ce qu’il avait chipé dans la journée et s’enfonçait dans les bois, s’assurant d’être hors de vue de tous pour se métamorphoser en loup, et s’endormir paisiblement.

AUTRES


Monture : ses pieds

Signe spécial : aucun

Pouvoirs : métamorphose en loup, pouvoir qu'il ne contrôle pas encore. La colère ou la surprise le métamorphosent pour une durée aléatoire.

*Groupe : êtres magiques

*Blason : aucun

*Code : validé

Validation de la fiche : fiche validée

________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Vuf Siago

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Royaume d'Ekiard ::  :: Présentation :: Les fiches validées-