Le Royaume d'Ekiard

Forum rpg fantastique.
Incarnez la créature de votre choix et venez lui faire vivre de fabuleuses aventures !

Partagez | .
 

 [Question] Amour à Ekiard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tce

avatar

Masculin
Emploi ou situation : Serveur
Localisation : Ekiard


MessageSujet: [Question] Amour à Ekiard   Lun 10 Oct - 22:24

Salut tout le monde !

Petite question sur Ekiard : mon personnage est pansexuel et polyamoureux (il est aussi trans mais on va pas trop en faire:p). (Pansexuel : attirance sexuelle pour personne de tout sexe / genre, certains pensent que c’est comme bi, d’autres mettent une différence – Polyamour : l'orientation relationnelle présumant qu'il est possible [et acceptable] d'aimer plusieurs personnes et de maintenir plusieurs relations amoureuses et sexuelles à la fois (merci Wiki))
Ma question est double , premièrement quel est l’avis des Ekiardiens sur l’homosexualité, la bi/pansexualité ? Est-ce  tabou ou au contraire tout à fait dans les mœurs ?  Y a-t-il une différence entre le peuple et la noblesse ?

Deuxièmement, qu’en est-il du polyamour ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ewald
Conseiller du roi
Conseiller du roi
avatar

Masculin
Emploi ou situation : Conseiller du roi / Dirigeant de la rébellion

MessageSujet: Re: [Question] Amour à Ekiard   Lun 17 Oct - 21:29

Alors pour répondre (le débat est ouvert):
L'homosexualité: Je verrais ça comme très mal vue. Après tout, on est encore dans une société qui transmet tout de père en fils et qui dit homosexualité dit pas de descendance. D'ailleurs la différence est très mal acceptée (cf pauvres petites créatures magiques) donc les gens sont assez peu ouverts d'esprit au final et surtout peu éduqués.
Reste à savoir si la/les religions principales se dressent contre ça ou non? Si ce n'est pas le cas, effectivement il y a peu de raison que ça créer des gros tumultes et que les gens soient condamner à morts.
A la rigueur, des messes basses, des regards bizarres etc...

A mon sens le seul endroit où ça va vraiment pêcher c'est avec la noblesse qui doit pour sa part absolument produire des héritiers pour étendre son pouvoir et/ou transmettre sa richesse.

Quant au polyamour: Bah je pense que si les gens voient un individus flirter avec 45 personnes (pour exagérer) ils vont simplement le traiter de salop(e) et passer à autres choses. A mon avis ils verront ça plus comme de la prostitution ou de la nymphomanie qu'autre chose et ça sera au bon vouloir de chacun (ou non) de considérer/accepter cette idée d'aimer plusieurs personnes en même temps.

________________





La sagesse est pouvoir


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-royaume-d-ekiard.lebonforum.com/t220-la-vie-d-ewald
Ekar
Neutre
avatar

Féminin
Emploi ou situation : homme de main
Localisation : château


MessageSujet: Re: [Question] Amour à Ekiard   Lun 17 Oct - 21:45

Je me dis la même chose pour la noblesse. D'un autre côté, les problèmes d'héritage et de transmission des biens se rencontrent dans toute la société. Mais, on peut imagine que la haute bourgeoisie (boutiquiers, grands artisans, négociants, grands propriétaires terriens) sont plus sensibles à ces choses là que les autres.

Après, tout cela peut dépendre des milieux, des villes, des personnes.

La société d'Ekiard est plutôt intolérante visiblement, mais ce n'est pas dit que la sexualité soit devenu un problème.
Enfin, de mon côté, j'ai dis qu'au royaume de Fontegur, Ekar s'était fait linché et mis à l'écart à cause de sa sexualité. Ce peut être juste un problème d'éducation comme le souligne Ewald, et que dans les milieux plus cultivé et ouvert, ou dans les milieux où il n'est pas nécessaire de se "ressembler", l'homosexualité soit plus toléré.

Elle pourrait être plus tolérée, voir même accepter dans les grandes villes, qu'en province, même si ça n'empêche pas les gens de chuchoter ou lancer de sals rumeurs...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gideon
Neutre
avatar

Masculin
Emploi ou situation : petit démon au yeux d'ange
Localisation : Ekiard


MessageSujet: Re: [Question] Amour à Ekiard   Lun 17 Oct - 21:56

Et bien à part ces problème d'héritage je ne vois pas pourquoi ça ne pourrait pas passer à Ekiard. Je suis d'accord pour dire que les villages reculés et à peu près n'importe quel endroit où le quotient intellectuel ne vole pas haut qu'il rencontre effectivement de l'homophobie (comme aujourd'hui d'ailleurs ^^).

Sinon à part ça, je veux dire : en tant que noble au pire ton fils est homosexuel, tant qu'il a des enfants tu t'en fiches non?

________________


Une personne vous manque et le monde est dépeuplé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth
Neutre
avatar

Féminin
Emploi ou situation : Petite noble
Localisation : Chateau


MessageSujet: Re: [Question] Amour à Ekiard   Mar 18 Oct - 21:33

Plusieurs choses : questions très pertinentes Tce ! 

Pour l'homosexualité : Vu le contexte sur lequel nous sommes partis, je pense qu'effectivement l'homosexualité serait mal perçu. Mais ça ne serait pas pour autant qu'elle n'existe pas ! De la part de la noblesse, en effet comme raison qui peut se valoir c'est la question d'héritage. Et comme la bien souligner Ewald, le contexte veut que le royaume d'Ekiard est très violente vis à vis de la différence. Donc, je pense plus que la société d'Ekiard serait dans l'idée de la reproduction sociale mais je pense que cela dépend de l'avis du Roi surtout. Si le roi décide que c'est pas choquant, je pense que les nobles gay pourraient se manifester. Mais si au contraire le roi y est contre, les nobles prendront le parti de leur roi. Après tout, il ne faut pas oublier que les nobles font tout pour plaire au roi. Donc, pour cette partie concernant la noblesse, tout dépend de la décision de Ralph.

Cela dit, pour le peuple, je suis partagée. Car en effet, il y a deux clans : les gens qui suivent la politique du Roi et ceux qui s'y oppose et de là, à mon avis, on peut décoincer le fait que ce soit accepter ou non. Je m'explique. Si par exemple, le gouverneur de Xeros a des amants hommes. Les nobles de la cour de Detlef ont deux possibilités : soit il balance à Ralph pour faire tomber ce mec mais avec le danger d'avoir une réponse de Ralph qui lui dit, je connais bien mes gouverneurs va chier ailleurs ou que j'ai rien à cirer des orientations sexuelles de mon personnel (et donc mise en évidence d'une grande confiance). Soit, les nobles pour avoir des privilèges dans la cour de Detlef accepte ce fait (donc ils peuvent faire de la lèche :p). 

Ensuite, Ewald ramène un autre point également. Cela peut dépendre des villes, comme pour les créatures magiques. Certains sont pour et certains contre mais ils ne sont pas obligés de lapider ses personnes, je pense qu'au vu de notre attitude envers le Conseiller Ewald, bien aimé , on a tous transmis la notion de respect à nos persos u_u.(Je suis en mode Eli fan de son tonton, désolée :p) 

Pour la question du polyamour : Euh... tu y es allé un peu fort Ewald quand même ! 45 c'est beaucoup xD. Pour ma part, je n'y vois pas de problème. De plus, pour la noblesse encore plus je ne vois pas pourquoi ça les choquerait (ça ferait plus déshonneur à la femme et donc les familles oui mais ça peut être vraiment quelque chose de pertinent à rp aussi ^^). Après comme précédemment, si je vois que le roi a sa reine mais qu'en même temps il traite comme une reine, une deuxième femme qui partage sa couche et qu'il reconnait son statut de compagne du roi etc. Les nobles ont tout à fait le droit de le faire aussi. 

Par contre, étrangement, je le vois plutôt mal perçu par le peuple. Pour la simple raison qu'ils n'ont pas forcément les moyens de pouvoir se permettre cela et que pour eux, il y a cette notion de fidélité qui est importante. Mais, je peux accepter la critique par rapport à cet avis, car je vous avoue pas avoir d'arguments concrets. Cela dit, la question qui me vient à l'esprit par rapport à cette problématique c'est : comment est perçu le mariage de ce fait ? Parce qu'avec l'aspect religieux du sacré, c'était une fois que tu l'as épousé, c'est pour le meilleur et le pire. Donc je prends l'exemple de la reine, la pauvre est contrainte de vivre à vie avec le roi jusqu'au jour où elle devient veuve. Donc est-ce que ce fait est acquis pour toute la population aussi ?

Enfin voilà pour mon point de vue, à vous de décider et de voir ce qui pourrait coller à la société d'Ekiard =)

________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ewald
Conseiller du roi
Conseiller du roi
avatar

Masculin
Emploi ou situation : Conseiller du roi / Dirigeant de la rébellion

MessageSujet: Re: [Question] Amour à Ekiard   Mar 18 Oct - 21:50

Je n'ai pas d'avis tranché sur la polyamour, mais je vais rebondir sur tes propos Eli. Si ça ne dérange pas tant que ça chez les riches, dans ce cas pourquoi la polygamie n'était-elle pas autorisée?

Je veux dire au final qu'est-ce qui empêcherait un homme ou une femme d'avoir plusieurs personnes avec qui elle partage sa vie... à part la religion?
Sauf que si la religion dit non, ça veut dire que cette dernière considère comme impossible le fait d'aimer d'amour, différentes personnes à la fois. Donc les plus croyants et/ou les moins ouverts d'esprits vont se baser sur l'idée que non ce n'est pas possible.

Et je reviens toujours sur cette idée de société moins avancée que celle dans laquelle nous sommes Il suffit de voir aujourd'hui le refus de certains à accepter autre chose qu'un papa et une maman, alors pour une "société moins évoluée", une maman et trois papas ou vice-versa...

________________





La sagesse est pouvoir


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-royaume-d-ekiard.lebonforum.com/t220-la-vie-d-ewald
Tce

avatar

Masculin
Emploi ou situation : Serveur
Localisation : Ekiard


MessageSujet: Re: [Question] Amour à Ekiard   Lun 24 Oct - 23:51

Oula, j'avais pas vu toute les réponses ^^
Alors essayons point par point Very Happy

Ewald

  • En quoi on est dans "une société qui transmet tout de père en fils" ? Ou pourquoi ?
  • Pourquoi les gens n'aimeraient pas la différence ? Ils n'aiment pas la magie, mais disons que c'est "logique", ou du moins il y a une forme d'explication. Et avant cette histoire de guerre avec la magie, comment est-ce que ça se passait avec les détenteurs de pouvoirs magiques ?
  • Si dans les hautes sphères de la noblesse le problème est surtout l'héritage, qu'est-ce qui empêche les gens d'avoir un compagnon, une compagne attitré.e pour la reproduction et d'aller voir ailleurs en dehors de ça. D'ailleurs, les hommes et les femmes peuvent faire ça... Si la femme est hétéro (ou bi...) on peut penser à un contrat l'empêchant de coucher tant qu'il n'y a pas d'enfant puis ensuite c'est bon, elle fait sa vie comme elle veut... D'autant qu'avec la magie on pouvait peut-être savoir qui était le père... Le problème avec la magie a pu occasionner l'intolérance avec l'homosexualité mais bon ...
  • Dans ta remarque sur le polyamour : pourquoi être si proche du fonctionnement de penser de notre monde/société ?


Ekar : mêmes chose que pour Ewald ;D

Gideon : Et pourquoi faudrait-il que les moins intelligents soient 
forcément homophobes ? Et pourquoi forcément le fils et pas la fille aussi ? 

Eli : Merci, ça me fait plaisir que tu trouves ma question pertinente Very Happy

  • Sinon, je ne vois pas (comme dit à Ewald) en quoi la société d'Ekiard devrait être violente envers TOUTES les formes de différences ?
  • Je suis d'accord pour l'avis du roi, c'est lui qui fera tout ou presque. Qu'il s'en fiche ou qu'il soit contre, ses suiveurs "aveugles" penseront comme lui. Les autres feront semblant de penser comme lui et auront je suppose leur propre avis, voir exprès l'avis contraire
  • Pour le polyamour, pourquoi forcément du déshonneur pour la femme ? Parce qu'il n'y a que les hommes pour avoir plusieurs personnes ?
  • Pour le peuple, dans ce cas, je dirais que ça peut être une forme de mode que suivent les gens qui en ont les moyens, qui veulent se faire passer pour riche. De là à dire que les moins riches sont contre... Je pense qu'ils pensent que c'est une façon de bien se montrer ou un truc du genre. On peut trouver quelque chose de futile, sans être contre.
  • Comme tu dis, la religion fait beaucoup et la notion de mariage est importante à déterminer.


Ewald 2 (:p) : Je pense que l'interdiction de la polygamie (=plusieurs mariages) est principalement religieuse. Après ça n'a pas empêché des lois contre la polygamie de venir bieeen après la séparation de l'Eglise et de l'Etat, donc c'est peut-être aussi "rentré dans les moeurs" avec une forme de fermeture d'esprit (de mon point de vu).

Petite vidéo sympa sur la polygamie https://www.youtube.com/watch?v=epS3PRDYiO4 par contre, je vous déconseille de chercher "pourquoi la polygamie est interdite en France" on tombe sur des avis... qui me donnent la nausée. (Je ne dis pas qu'on n'a pas le droit d'être contre, mais que ça ne soit pas à coup d'arguments tels que :"Parce qu'on est en France, dans le pays du bien et qu'on n'est pas dans un de ces pays de bougnoules arriéré" (désolée de ces termes violents, haineux et bien dégueulasses.... Je vais me laver les mains avec de l'eau de Javel et mon clavier à l'acide...)


Pour conclure mon post, je ne dis pas que vous avez tord parce que vous me donnez pas raison ou quelque chose du genre (ni que j'ai raison d'ailleurs). J'essaye juste de remettre en question chaque décision implicite afin qu'on soit tous d'accord, ou du moins qu'il y ait une majorité de personnes d'accord (on ne peut pas tous être d'accord... ainsi va la vie). Et même s'il devait s'agir d'une décision imposée, on serait tous au courant et on aurait les mêmes bases et on construirait ensemble sans que ça finisse par se casser la figure.
Petit avis perso sur la fin :  on est dans un monde où on peut décider de tout, pourquoi forcément s'engluer dans une société similaire à la notre ?


Merci beaucoup de votre lecture <3 <3 love et je vous aime tous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gideon
Neutre
avatar

Masculin
Emploi ou situation : petit démon au yeux d'ange
Localisation : Ekiard


MessageSujet: Re: [Question] Amour à Ekiard   Mar 25 Oct - 12:01

Pas de soucis Tce ;p

♣ Bon je rebondis sur le miens : C'est une façon de parler. Mais je pense que oui, l'ouverture d'esprit va avec une certaine éducation ;et quand je parle d'éducation ici, je ne parle pas d'histoire, science ou musique. Et je pense qu'éduquer ses enfants à une ouverture d'esprit demande un éveil que n'ont pas les homophobes et les racistes de bas étages.
Maintenant ça ne veut pas dire que ceux qui ont accés à une belle et grande éducation ne le sont pas pour autant (et pour moi on entre dans une autre forme de bêtises mais on disgresse si on rentre dans ce débat là).

♦ Ewie1.1 : et bien pour savoir ça il faut qu'on voit la quesiton d'héritage. Est-ce que tous les enfants héritent égaux, ou est-ce que l'aîné est avantagé? Ou plutôt les garçons de la lignée ou les filles de la lignée?

♥ Ewie1.3 Et une femme pourrait avoir un amant tant qu'elle ne tombe enceinte de n'importe qui d'autre que son mari (sinon elle engendre n bâtard qui pourrait réclamer des droits de succession.... donc on chercherai à le tuer.... que de drama en perspective!!!)

♠ Eli1.1 +1 pourquoi envers toutes les différences?

• Eli1.2 +1 d'accord avec vous deux

○ Eli1.3 finalement ça, ça dépend si le polyamour est vécu ou pas. Si oui dans ce cas on est dans l'esprit du polyamour et une femme volage ne l'est aps vue comme tel. Si par contre, le polyamour est davantage accepter que vécu par la majorité et bien il y a aura un peu cette connotation "c'est une salope" je pense ^^"

♪ Eli1.5 +1 L'une des question à se poser serait donc : Ekiard est il un peu de religion et si oui quelle est la religion majoritaire? Dans ce cas il faudrait suivre la même à la cour... Mais j'aime l'idée qu'Ekiard ne le sois pas! ^^

♫ Ewie2 L'inderdiction de la polygamie/polyandrie EST religieuse ^^ Et cela n'a rien à voir avec le fait d'être une grande civilisation ou pas.
En ce qui concerne l'homosexualité, la Grèce et l’Égypte antique accepté l'homosexualité sans soucis (ils punissaient le viol homosexuel plus violemment par contre).


Et aaaaaah pourquoi tu t'imposes ça ? J'ai arrêté de lire les commentaires sur ce genre de sujet ça me dégoûte et j'ai l'impression qu'on avancera jamais! XD Dis toi que la plupart des gens ne postent pa s de commentaires et donc ce qui parlent ainsi sont ceux qui font le plus de bruit par forcément avec l'avis le plus partagé ;3

________________


Une personne vous manque et le monde est dépeuplé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth
Neutre
avatar

Féminin
Emploi ou situation : Petite noble
Localisation : Chateau


MessageSujet: Re: [Question] Amour à Ekiard   Mar 25 Oct - 12:53

Alors, répondons point par point :

Partie Ewald : 
- Alors si j'ai compris Ewald, Ekiard reproduit un peu le fonctionnement de la cour de Louis XIV à la fantastique, donc j'ai envie de dire cela explique beaucoup de points que tu soulèves (notamment l'hérédité de père en fils). Parce que sinon, je ne vois pas pourquoi Ralph veut absolument un garçon, il peut très bien mettre Lana sur le trône. (Mais sinon c'est moins drôle... Oui, j'aime quand c'est la merde partout et j'assume ! =p).
- Ton deuxième point est soulevé par l'histoire d'Ekiard. Si j'ai bien compris, le grand roi C. avant Ralph réalisait la même politique (corrigez-moi les filles si je me trompe). Donc je suppose qu'il y avait déjà cette situation de peine de mort pour les détenteurs de la magie. Cela dit, roi parano, donc plus de réglementation.
- Mais on est d'accord ! Rien n'empêche d'avoir un compagnon pour les nobles ! Mais pas de manière officielle xD. Enfin j'en reviens à mon argument, tout dépend de ce que fait le roi. Si par exemple, il décide de faire de Désirée sa compagne officielle, on aura une superbe trame entre la Reine, Désirée et leurs mômes ! (c'est un exemple, hein ! Mais ça te met de la merde politique ! u_u).
- Alors pour moi, que la société accepte le polyamour, je n'y vois aucun inconvénient mais encore une fois, tout dépend de la manière de faire du roi et (surtout) de la notion de mariage. Est-ce que c'est quelque chose de sacré comme à l'époque ? La religion avait un fort poids à l'époque, ce n'est pas pour rien ! Cette question se réglera uniquement avec la décision de Ralph et de déterminer le mariage.

Gideon :
- Alors la réponse de Gideon est l'héritage et je comprends pourquoi elle ne parle pas des femmes. Mais c'est vrai que ça pourrait être valable pour les filles aussi. Mais, je ne suis pas spécialiste, mais je les vois mal, une jeune femme écartée les cuisses pour un homme... A moins qu'elle épouse un gay, mais on retombera dans la question de l'héritage. Après l'homophobie, j'ai donné le pdv, c'est à dire tout le monde n'est pas pour mais ce n'est pas pour autant qu'il réagisse avec violence, ça dépend uniquement des personnages. Je prends Désirée comme exemple, elle qui est une grosse raciste, je pense que un personnage gay, elle va le tuer et l'insulter de sous hommes etc. (alors qu'elle est érudit quand même)? C'est pas pour autant que Raven le fait, vu qu'il s'en branle et qu'il n'est pas issu d'une famille érudit... 

Eli, donc moi ! 
- Pourquoi toutes ? Parce que c'est l'inconnu et quand on a peur et bien on s'en protège en le combattant. Je ne ferais pas le parallèle avec l'islam de France, ça serait trop facile ! =3 Mais en gros, je le vois comme ça. Mais encore une fois, ça dépend du roi et des personnages. (cf. exemple Désirée qui n'aime pas les autres mais que les vampires et Raven câline tout le monde u_u).
- Ravie de voir que nous sommes d'accord ! =p
- Euh... Joker ?  Disons que je pars du principe qu'une femme enfante et que si ses 4 amants se foutent sur la gueule pour dire "c'est moi le padre du bambin", ça devient vite compliqué... ^^' Mais là je concède, peut-être à tord. 

Bon voilà, je pense avoir fait le tour. Pour ce qui est du monde où on peut décider de tout, oui mais construire une société de A à Z est compliqué. Donc c'est normal de vouloir se calquer sur un système que l'on connait déjà. 

________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ewald
Conseiller du roi
Conseiller du roi
avatar

Masculin
Emploi ou situation : Conseiller du roi / Dirigeant de la rébellion

MessageSujet: Re: [Question] Amour à Ekiard   Mar 25 Oct - 14:23

Alors pour répondre à ta dernière question : "on est dans un monde où on peut décider de tout, pourquoi forcément s'engluer dans une société similaire à la notre ?"

Parce que si on vivait dans un monde de bisounours et de tolérance on se ferait (moi en tout cas Cool ) franchement chier à rp. S'il n'y avait que la magie qui poserait problème alors la société serait tout de même bien utopique...

Et sinon…bah parce que c’est comme ça ^^’

Je vais essayer de te répondre sérieusement =p

En premier lieu, j’entends tout à fait ton avis et tu as pleinement raison sur l’idée que l’on a là l’occasion rêver de se détacher de la société et de ses erreurs, mais quel est l’intérêt de créer un monde parfait pour des rpgistes qui sont quand même sacrément tordues avec leurs perso ? Après tout il s’est passé suffisamment de choses avant la fermeture du forum pour se rendre compte qu’on a tendance à être un peu du genre violentes, sadiques et manipulatrices (ou alors on a pas lu les mêmes rp Wink ). Et même si c’est triste à dire, l’homophobie et … toutes sortes de phobies lié au comportement « inhabituel » ou surtout non conventionnel d’un individu peu amener bien des déboires de la part de ces personnes qui s’y opposent.
Au cas où tu ne l’aurais pas remarqué, Ekiard est un monde légèrement propice à la haine (et d’un point de vue tout à fait personnel c’est pour ça que ça m’éclate bien).

Sinon pour tes questions :
« En quoi on est dans "une société qui transmet tout de père en fils" ? Ou pourquoi ? »

Hé bien parce que la famille royale n’a pas trop le choix. Si tout le monde hérite de manière égalitaire, cela voudrait dire que le royaume devra être divisé en autant de parts qu’il y a d’enfants et outre l’affaiblissement du royaume, cela engendrerait surement des guerres entres descendances (ou voisins) pour agrandir ou conserver des terres.
On aurait tout aussi bien pu partir si une société matriarcale plutôt que patriarcale, mais bon le forum est créer, le contexte aussi, on ne va pas tout recommencer ^^’

On peut donc en aboutir à la conclusion suivante que si le chef de famille (oui parce qu’on est quand même clairement dans ce genre de société, il est bon de le repréciser) n’a rien fait pour son testament ; afin de préserver l’étendue de ses terres et tout le blabla c’est l’aîné qui hérite.
Attention, je ne dis pas ce que cela est juste ou que c’est ce que je pense, mais la création de ce contexte avec Sophie est tout de même largeeeement inspirée de la société passée avec un peu de magie en plus. Si on avait voulu faire un monde le plus égalitaire possible, on aurait projeté tout ça dans le futur en inventant un truc du genre « technologie impossible : Une magie ancienne en empêche le bon fonctionnement d’où la haine de la magie réserver à quelques bénis etc, etc… » et là on pourrait justifier d’un traitement parfait pour chaque individu existant.
Sauf que ce n’est pas le cas.

Enfin perso j’ai beaucoup de mal à considérer qu’un monde devant suivre arbitrairement la décision d’UNE seule personne tout le long de la vie de cette dernière soit un modèle d’égalité.

Pourquoi les gens n'aimeraient pas la différence ? Ils n'aiment pas la magie, mais disons que c'est "logique", ou du moins il y a une forme d'explication. Et avant cette histoire de guerre avec la magie, comment est-ce que ça se passait avec les détenteurs de pouvoirs magiques ?

Saya vient de répondre et a expliqué ce qu’elle considérait pour l’éducation. Je dis amen en rajoutant juste que la différence fait peur à bien des égards.(Eli a posté avant moi et à très bien expliquée mon point de vue sur la conception de la différence...)
Avant je dirais que les manges étaient tolérés (voir craint) puisque que comme le montre l’affrontement entre les deux mages c’est un peu la loi du plus fort qui primait, les non mages n’avaient ainsi plu qu’à se taire et obéir comme ils ne pouvaient pas se défendre.

Si dans les hautes sphères de la noblesse le problème est surtout l'héritage, qu'est-ce qui empêche les gens d'avoir un compagnon, une compagne attitrée pour la reproduction et d'aller voir ailleurs en dehors de ça. D'ailleurs, les hommes et les femmes peuvent faire ça... Si la femme est hétéro (ou bi...) on peut penser à un contrat l'empêchant de coucher tant qu'il n'y a pas d'enfant puis ensuite c'est bon, elle fait sa vie comme elle veut... D'autant qu'avec la magie on pouvait peut-être savoir qui était le père...

Euh… oO Alors là je trouve cette idée carrément malsaines ^^’
Trouver une reproductrice/eur et se faire plaisir ailleurs. Non. En toute honnêteté outre le fait que c’est un peu dégradant pour le reproducteur/rice c’est le genre de chose qui peut engendrer des dérives très facilement. Il va falloir que je structure ma pensée.

Alors ; Il ne faut pas oublier que nous sommes dans une société ancienne, donc dans une société ou combattre la maladie ou les blessures graves est loin d’être facile et évident sans l’aide de la magie (magie à présent interdite et s’il te viendrait à l’idée de dire et avant ? Je te dirais que la famille est sensée être ton noyau le plus fidèle et donc beaucoup d’enfants = petite armée pour la plupart :magique= moyen d’étendre son influence ou de garder le contrôle). La mortalité est donc sensée y être élevée d’où la nécessité de concevoir plusieurs enfants au cas où ça se passerait mal pour les autres. Donc dire « Tu me fais un enfant et après tu es libre » n’a pas de sens. Il en faut plusieurs si la personne souhaite étendre son influence et son pouvoir en envoyant ses gamins aux quatre coins du monde, en leur faisant apprendre différents choses, en les plaçant aux différentes sphères du pouvoir. En bref, pour contrôler le maximum de truc. Le contrat serait donc : « Je te garde sous le coude pour enfanter le plus possible » et cette personne ne serait alors libre qu’une fois dans l’impossibilité de procréer.

Après pour l’idée d’utiliser la magie pour faire des tests de paternité. Pour ça je suis franchement contre. Je trouve ça trop facile et surtout comme je l’ai déjà mentionné. Si on avait voulu de telles choses on aurait créé le contexte de ce forum dans le futur.  Et puis de toute façon, même si c’était possible, ce ne le serait plus dans le contexte actuel puisque la magie est interdite donc les mœurs auraient obligatoirement changé.

D’ailleurs si on poursuit ton idée, cela sous-entend qu’il n’y a pas de mariages entre nobles. Juste des contrats où monsieur doit être le seul à tremper son biscuit dans une demoiselle pour procréer. Cela sous-entend d’ailleurs que lui n’a aucune obligation de respecter son engagement puisque c’est lui qui veut un héritier. En fait ça en réduirait presque la femme à « mère porteuse » jusqu’à ce qu’elle ne soit plus en mesure de donner naissance. Déjà qu’elle n’a pas un très haut statut, mais alors là … c’est encore pire ^^’


Le problème avec la magie a pu occasionner l'intolérance avec l'homosexualité mais bon ...

Je n’ai jamais dis ça…

Dans ta remarque sur le polyamour : pourquoi être si proche du fonctionnement de penser de notre monde/société ?

Parce qu’à mon sens cette perception du polyamour est purement personnelle et que si le polyamour est autorisée, pourquoi la polygamie ne l’est-elle pas ?
Or si d’un point de vue moral on peut tout à fait l’accepter (c’est le cul de chacun et il en fait ce qu’il veut) d’un point de vue héritage ça peut être le gros, gros bordel.
Est-ce que les personnes doivent toutes être liées par le lien du mariage par exemple A, B, C et D sont tous liés par le mariage. Ou est-ce que chacun se marie à celui qu’il veut indépendamment des autres genres :
A est marié à B, C et D
Mais B est marié à Y et Z en plus, sans être marié à C et D qui sont dans ce cas juste ses sœurs/frères dans le mariage ?

Bref pour moi accepter la polygamie ça reviendrait à être juste le groooos bordel.

Pour répondre à Saya : « Et une femme pourrait avoir un amant tant qu'elle ne tombe enceinte de n'importe qui d'autre que son mari (sinon elle engendre n bâtard qui pourrait réclamer des droits de succession.... donc on chercherai à le tuer.... que de drama en perspective!!!) »

Bah c’est déjà un peu le cas en fait. Femme ou homme peut totalement prendre un(e) amante et s’il y a enfant qui sort de cette union et que celui-ci n’a pas envie de se faire oublier ça peut créer le bordel (je pense à Karlei qui aurait pu exiger le trône de Ralph, mais on a pas eu le temps d’aller jusque là).
L'interdiction de la polygamie n'interdit pas ce genre scénario.

Pour moi les choses sont de toute façon claires et désolée si ça casse le débat, mais on n’instaurera pas de nouvelles règles autorisant la polygamie ou autre chose que ce qu’il y a déjà. Trop de choses ont déjà été faites et ça reviendrait à refondre totalement le forum pour pas grand-chose (on peut tout à fait pondre des trames trèèèès intéressantes en respectant ce qui est instaurée).
Il me semble que de toute façon on parlait de perception de l’homosexualité et de polyamour et non pas de changer les pratiques du forum et dans cas j’ai presque envie de dire qu’on laisse le choix à chacun, en sachant que pour l’apparence ils suivront forcément l’avis du roi qui peut très bien changer à chaque fois que la couronne change de tête (mais ça, ça a déjà été dit plein de fois).


Raaaaaaalph, va falloir que tu arrêtes de jouer aux sims et que tu viennes par ici =p

________________





La sagesse est pouvoir


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-royaume-d-ekiard.lebonforum.com/t220-la-vie-d-ewald
Ewald
Conseiller du roi
Conseiller du roi
avatar

Masculin
Emploi ou situation : Conseiller du roi / Dirigeant de la rébellion

MessageSujet: Re: [Question] Amour à Ekiard   Mar 25 Oct - 14:37

Et pour rajouter une dernière petite idée. Rester assez proche de notre société actuelle rend aussi les choses plus faciles dans le rp (on n'a pas a se demander ce qui est ou non accepté), sans compter que si on devient trop complexe; l'intégration des nouveaux venus sera très/trop difficile et ils abandonneront).

________________





La sagesse est pouvoir


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-royaume-d-ekiard.lebonforum.com/t220-la-vie-d-ewald
Admin
♔ Admin
avatar

Féminin

MessageSujet: Re: [Question] Amour à Ekiard   Mer 26 Oct - 12:58

*se faufile discretos après avoir loupé toute l'animation*

Alors, alors ! J'ai loupé plein de trucs et je ne vais pas relancer un débat donc je vais répondre à ce qui a été proposé et on pourra terminer là-dessus Wink

Pour le mariage, je vais me baser sur le fait que Ralph s'en tape de la religion (il va pas cracher sur les statues ou objets sacrés mais il va pas prier tous les jours non plus).

- Le mariage serait donc plus une obligation pour avoir plus de terres, de richesses et de pouvoir. Les autres (paysans etc...) peuvent se marier car ils sont croyants à fond et sous-prétexte "qu'une bonne âme ne peut connaître qu'un seul amour" (ou autre connerie de l'Eglise, je vous laisse les créer et vous amuser ^^). En revanche, croyant ou non, pratiquant ou non, le mariage ne peut se faire qu'entre deux personnes de sexe opposé (oui on régresse par rapport à notre société, mais on s'en fout)
- Les persos de chacun peuvent coucher avec autant de gens qu'ils veulent mais le mariage ne concernera toujours que deux personnes. Ralph est réputé pour baiser tout ce qui bouge, mais tout le monde sait qu'il "n'aime" que la reine (il l'aimerait encore plus si elle lui faisait des fils mais bon Razz). On peut donc conclure que le polyamour n'est pas la norme à Ekiard Wink
- L'opinion des gens sur l'homosexualité : on peut se baser sur l'étroitesse d'esprit du commun des mortels du royaume qui s'amusent à tuer des gens juste parce que ceux-là peuvent faire péter des bulles de savon à d'autres (le pouvoir de merde mais qui peut être trop drôle !! XD)
- Rien ne vous empêche de créer une autre religion selon laquelle l'homosexualité est la norme. Sachez tout de même que votre perso devra s'adapter selon les croyances de la Cour s'il veut en faire partie.
- Transmission de l'héritage de père en fils : s'il y a plusieurs enfants dans la fratrie, c'est l'ainé qui remporte l'héritage. Ralph avait quatre frères mais c'est à lui qu'est revenu le trône puisqu'il était l'ainé de la fratrie.

Voila, voila, bon jeu à tous Very Happy

________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Question] Amour à Ekiard   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Question] Amour à Ekiard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Royaume d'Ekiard ::  :: Questions & suggestions-