Le Royaume d'Ekiard

Forum rpg fantastique.
Incarnez la créature de votre choix et venez lui faire vivre de fabuleuses aventures !

Partagez | .
 

 Sämpacha, L'effrontée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sämpacha



Féminin
Emploi ou situation : voyageuse
Localisation : bonne question


MessageSujet: Sämpacha, L'effrontée   Lun 28 Nov - 22:17



"Mais non ! Je ne suis pas une mage !

Je suis Hanari Sämpacha ! Je suis...

Hé ! Vous m'écoutez ? Lâchez-moi ! Mais où m'emmenez -vous ?"


Et voilà,

Hanari Sämpacha,

humaine,

14 ans,

emmenée dans une cellule sordide avec des personnes peu fréquentables.

"Vous n'allez pas me laisser ICI ! Avec CES hommes ! Je suis une frêle jeune femme ! Vous n'avez pas honte !"

Mais les deux gardes s'éloignent déjà, un sourire aux lèvres. La jeune fille fait volte face au danger, avec une mine boudeuse.

"Ha ! Et ça pu la pisse et l'alcool ici !"

Elle soupire bruyamment et s'adosse à un mur pour avoir les prisonniers bien en vue.


Mais… quelques heures plus tard, ce n'est pas elle qui se retrouve avec un nez tuméfié ou... gémissant en se tenant l'entre jambe.

Sämpacha est emmenée devant le juge deux jours plus tard. Elle croise les bras malgré les chaînes et regarde d'un air furibond l'homme replet qui lui faisait face.

"Au risque de me répéter, je ne suis pas MAGE !! J'ai ces yeux depuis ma naissance ! Je n'y peux rien !"

Le juge ne fait pas attention à ses jérémiades et ordonne qu'on la teste. La pierre ne fonctionne pas. COMME D'HABITUDE !

"Je vous l'avais bien dit ! D'ailleurs, il n'existerait une sorte de certificat qui dise : « JE NE SUIS PAS UNE MAGE » ? Je me fais arrêté tous les quatre matins !"

Le juge la regarde avec un air fatigué et fait un geste pour que les gardes la guident – gentiment – vers la sortie.

"Je suis sérieuse ! Dès que je rentre en ville, c'est la…"

Les gardes ferment la lourde porte en bois après l'avoir lâché.

"… même chose.

Ha ! Mais c'est pas vrai ! Vous aller m'écouter à la fin !"

Elle tambourine à la porte, encore et encore. Jusqu'à ce que les gardes rouvrent, la mine renfrognée.

"Vous me devez des excuses ! Quoi ? Ha ! Oui ! Merci !"

Elle récupère ses armes et se détourne. Qu'était-elle venu faire ici déjà ?




Date de naissance : 8 Siram 1548

Groupe : rebelle !

Famille : plus aucune


Caractère :

Sämpacha a un caractère bien trempée. Elle dit ce qu'elle pense et n'a pas sa langue dans sa poche. Elle ne dit pas toujours des choses bien cohérentes pour le communs des mortels, mais elle n'est pas non plus folle. Elle a son monde à elle quoi ! Elle est audacieuse et volontaire. Parfois indécise, parfois tout le contraire. Elle est franche/menteuse, sauvage/amicale, insouciante ou sérieuse. Enfin, bref, ça dépend des moments et des gens qu'elle croise.
Ce qui est sûr chez elle ? Hmmm…
Elle est particulièrement égocentrique. Le monde tourne autour d'elle. Les gens sont là pour la servir, pour la distraire, pour tromper son ennui… Ha, elle est parfois capable d'acte de bonté ou de gentillesse, mais ce ne sera pas alors sont but premier. Ou sinon, elle le fera parce que ça lui est passé par la tête.
Lunatique ? Ho oui ! vous avez bien raison. Elle peut changer d'avis ou d'émotion en un tour de main.
Avec son foutu caractère, elle ne s'attache rarement aux gens. Elle les rencontre et les quitte sans état d'âme, continuant son chemin.



Physique :


Sämpacha est petite, mignonne, blonde. Très blonde. Elle a les cheveux presque blanc. Ses yeux sont de deux couleurs : le droit droit bleu, le gauche rouge. Son corps est menu et musclé, entraîné au combat. Sa peau est étonnamment blanche, elle qui passe le plus clair de son temps dehors. En fait, elle rougit vite et bronze peu.
Questions vestimentaires :
- Elle s'attache les cheveux avec des babioles diverses: barrettes avec des fées ou des poupées, rubans avec un ou plusieurs pompons de couleurs
- Elle porte des robes originales : elle en a une rose et blanche à fanfreluche qu'elle ornemente d'un châle rouge, une autre blanche et noir avec un petit ruban bleu sur le devant… ha, c'est tout, elle n'a pas beaucoup de possession…
- Elle ne quitte jamais ses deux sabres : l'un est bleu et court, l'autre plus long ; Elle ne les utilise pas en même temps, cela dépend de la situation et de ses adversaires
- Elle ne quitte pas plus son petit lapin noir à qui il manque un œil et à qui elle a mis un cache œil : d'où son nom « lapin-pirate ».



Histoire :

Elle a été élevé par une mère instable et un père qui faisait de son mieux pour nourrir sa petite famille. La mère était tanto joyeuse et aimante, tantôt strict et méchante. Le père de son côté cédait TOUT à sa petite fille chérie, pour compenser ses deux emplois, l'un de jour, l'un de nuit. Peut-être que cela explique en grande partie sont côté lunatique et égoïste.
Quoiqu'il en soit, toute son enfance, elle a souffert du regard des gens. On disait sa mère folle, et elle mal élevée. On la plaignait d'avoir une mère comme la sienne, alors que la petite fille pensait qu'elle avait une maman tout à fait normal ! Ajouté à cela, les persécutions du aux mages : un voisin la dénonça comme mage quand elle eut six ans. Elle fut embarqué par les gardes, et testé le jour même – heureusement – puis ils la redonnèrent à ses parents sans un mot d'excuses. Cet incident passé, elle reprit une vie normal. Sa mère devint de plus en plus instable, au point de l'enfermer dans la cave et l'y oublier, ou la frapper pour un rien. Les crises, au début irrégulières, devinrent de plus en plus fréquente, et son père du l'abandonner à l'hospice. Ne pouvant travailler et garder sa fille en même temps, ni payer une nourrice, il perdit un de ses emplois, puis leur appartement. Après avoir passé quelques semaines dans une auberge bon marché, à être gardé par la patronne, le pauvre homme réussi à louer une chambre sous des toits. Elle avait un peu plus de huit ans.
Ayant changé de quartier, des voisins la dénoncèrent comme mage. Les gardes l'arrêtèrent et l'emprisonnèrent pour la tester. Bien sûr le teste fut négatif.
N'étant pas mage, elle commençait à avoir une dent contre la « justice », les mages et les gens en général. Son sale caractère et ses étranges yeux n'arrangeaient rien.
Les enfants des voisins ne pouvaient ou ne voulaient pas jouer avec elle. Tout le monde se méfiait d'elle, sauf quelques gamins de son âge quelques rues plus loin. Elle se mit à les fréquenter plus souvent, à jouer à la guerre, au combat ou à déclencher des bagarres avec des enfants des autres quartiers. Tout comme son père, les parents de ces enfants étaient trop occupé pour s'occuper d'eux et passaient le plus claire de leur temps dehors, entre eux.
Les jouets de bois et les lance-pierres se changèrent en poignard et en fronde. Inévitablement un jour, il y eut un mort. Il fallut trouver les responsables. Et on l'accusa à tord, à cause de ses yeux. Bien qu'elle fut lavée de tout soupçon, sa réputation de bagarreuse et de « garçon manqué » était fait ! Son père perdit même son emploi dans la foulé. Ils durent quitter leur chambre et partir dans une plus grande ville, où il y aurait sûrement plus d'emploi.
Le voyage fut long. La jeune fille de onze ans qu'elle était devenu était souvent arrêté ou dénoncé comme mage. Son père tomba malade et faillit mourir/ Bien qu'affaiblit, il réussit à se faire embaucher comme garde de nuit, ce qui lui donna un assez bon salaire. Il dormait une partie de la journée puis restait avec sa fille le reste du temps. Il avait enfin du temps tous les deux, mais force de constater que sa fille était mal éduquée, aussi lunatique que sa mère dans sa jeunesse et violente. Il essaya de canaliser toutes cette énergie en lui inculquant de véritable base de combat et d'arrondir son caractère difficile. Ce fut les deux années les plus heureuse de sa vie. Sämpacha adorait passer du temps avec son père et le faire tourner en bourrique. Mais, son père retomba malade ; une terrible grippe qui ne voulait pas guérir. Le propriétaire de leur logement décida de le mettre à l'hospice. Bien sûr, Sämpacha avait mauvaise réputation – tant à cause de son caractère qu'à cause de ses yeux – et aucun de ses voisins ne leva le petit doigt lorsque le propriétaire la mis à la rue. Après quelques jours d'errances dans la ville, elle se fit attraper pour vol. Les gardes l'emmenèrent dans l'orphelinat municipale où elle devrait rester jusqu'à sa majorité. Deux ans ! Une éternité ! L'adolescente essaya donc de s'échapper. En plus, elle détestait les surveillants, le dortoir, et même les autres orphelins qui la traitaient de mage. Elle attrapa un jour un balaie, frappa leurs surveillants et profita, qu'ils s'en remettent pour filer par la grande porte. Beaucoup essayèrent de l'imiter – et tant mieux- car le temps que les surveillants les rattrapent, elle était déjà loin ! Changeant de quartier, elle cacha ses cheveux blonds et tenta de se nourrir par ses propres moyens : le vol à la tire était de loin le moyen de subsistance le plus facile.
Sämpacha fit quelconque rencontre, plus ou moins amicale, qui lui permit de survivre un peu mieux ou de ne pas toujours être seule. Mais elle ne s'attachait pas. D'ailleurs, elle vola un sabre bleu à une jeune fille qui disait être son amie, et le rouge, lors d'une bagarre en ville alors que le forgeron avait abandonné son atelier pour courir après ses compagnons du moment.
Bientôt, les gamins des rues ne voulaient plus traîner avec elle, alors elle partie sur les routes.

- Tu vas te faire tuer !
- Oui, tu vas te faire haché menu par un assassin !
- Mais non ! Il n'y a aucun risque ! Et puis, vous ne m'aimez pas ! Qu''est-ce que ça peut vous faire ?
- Ha ! Mais, même si on t'apprécie pas, on veut pas qu'tu meurs !
- Haaaaaaa… Vous m'ennuyez ! Ce ne sera pas pire qu'ici ! Et au moins, je respirerai le grand air !
- Tu es complètement folle !
Sämpacha le regarda d'un air blasé, puis la seconde suivante elle se précipita vers lui et lui donna un fort coup de poings.
- N'me traite pas de folle ! Je te déteste !
Elle le rua de coup, jusqu'à ce qu'il ne bouge plus. Un sourire apparut sur ses lèvres en voyant que les deux autres garçons avaient pris leur jambe à leur cou.
- En route ! S'écria-t-elle en balaçant son vieux sac sur son dos.


Compagnon : aucun

Animal de compagnie : une peluche, ça compte ?

Pouvoir :

AUCUN !!! BON SANG DE BOIS, JE LE REPETE ASSEZ !!!!!!!!!!!!!!



Dernière édition par Sämpacha le Dim 4 Déc - 19:12, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sayanel
♞ Graphiste et modérateur


Masculin
Emploi ou situation : Au service de sa majesté le Roi
Localisation : Un endroit plein de charmes et de belles rencontres ^^


MessageSujet: Re: Sämpacha, L'effrontée   Mar 29 Nov - 11:48

XD j'étais pliée en lisant ta fiche! Bienvenue parmi nous! Il y a beaucoup d'absent en ce moment (dont moi-même) mais d'ici la mi décembre ça devrait aller mieux ne t'en fais pas!
J'ai hâte de voir ce que ton perso va donner en Rp ;p

Bienvenue!!! :yay:

________________

"Aucune chasse ne vaut la chasse à l'homme, et ceux qui ont longtemps chassé des hommes armés, qui ont aimé ça... ne trouvent plus jamais saveur à autre chose" - Hemingway

blason de la famille Evelyne:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-royaume-d-ekiard.lebonforum.com/t211-oyez-oyez-le-grand-evelyne#3027
Sämpacha



Féminin
Emploi ou situation : voyageuse
Localisation : bonne question


MessageSujet: Re: Sämpacha, L'effrontée   Mar 29 Nov - 15:45

Je savais que cette miss te plairait XD
un troisième persos pour moi !!!

Ekar !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ewald
Conseiller du roi
Conseiller du roi


Masculin
Emploi ou situation : Conseiller du roi / Dirigeant de la rébellion

MessageSujet: Re: Sämpacha, L'effrontée   Sam 3 Déc - 20:48

Haha je sens que ça va être un perso sympathique. Ça pourrait donne des choses sympa avec Rhys =)

Sinon il manque la date exacte de son anniversaire et je pense qu'il y a un petit couac à la fin de son histoire "elle vola un sabre bleu à une jeune fille qui disait être son amie, et le bleu, lors d'une bagarre en ville alors que le forgeron". L'un bleu et l'autre blanc non?

Le code... on s'en passera =p
J'aime beaucoup l'avatar en tout cas !
Tu me rajoutes ce que j'ai dis et tu seras validée ^^

________________





La sagesse est pouvoir


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-royaume-d-ekiard.lebonforum.com/t220-la-vie-d-ewald
Sämpacha



Féminin
Emploi ou situation : voyageuse
Localisation : bonne question


MessageSujet: Re: Sämpacha, L'effrontée   Dim 4 Déc - 19:18

héhé

ha oui ! quelle gourde ! XD

et la date de naissance!!!!!


J'aime ce vava, c'est lui qui m'a donné l'idée de ce personnage ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ewald
Conseiller du roi
Conseiller du roi


Masculin
Emploi ou situation : Conseiller du roi / Dirigeant de la rébellion

MessageSujet: Re: Sämpacha, L'effrontée   Mar 6 Déc - 21:34

Ok je te valide ^^

________________





La sagesse est pouvoir


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-royaume-d-ekiard.lebonforum.com/t220-la-vie-d-ewald
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sämpacha, L'effrontée   Aujourd'hui à 22:51

Revenir en haut Aller en bas
 

Sämpacha, L'effrontée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Royaume d'Ekiard ::  :: Présentation :: Les fiches validées-