Le Royaume d'Ekiard

Forum rpg fantastique.
Incarnez la créature de votre choix et venez lui faire vivre de fabuleuses aventures !

Partagez | .
 

 Le jeu du plus malin !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elizabeth
Neutre
avatar

Féminin
Emploi ou situation : Petite noble
Localisation : Chateau


MessageSujet: Le jeu du plus malin !    Jeu 15 Déc - 11:27

26 Eripo 1552

Jusqu’ici la journée n’avait pas très bien commencé... Même pas du tout ! Pour commencer le réveil. Comment est-ce possible diriez-vous ? Une ravissante Lady se levait en douceur avec les quelques rayons de soleil sur son visage, en entendant le chant des oiseaux par la fenêtre, attendant que sa dame de chambre vienne la prévenir qu'elle avait préparé le bain... Mais, rappelons que nous parlons de Lady Elizabeth Lockarth ! Et c'était bien pour cette raison que la charmante demoiselle trouvait que quelque chose n'allait pas à son réveil... Il y avait quelque chose d'étrange. La chaleur et la douceur de ses draps ? Pas vraiment, Gideon veillait toujours à ce que la literie soit parfaite pour leurs peaux... Elle ouvrit les yeux et son sentiment de perplexité s'accentua. Il ne faisait pas un peu trop clair dans la chambre par rapport à d'habitude ? Et là, la demoiselle eut une illumination ! Elle était à la bourre pour son entraînement ! 

Pas une minute, ni deux, elle se leva et une tempête jaune s'activa dans les appartements des Lockarth. La blondinette se dépêcha de passer à la salle d'eau s'asperger d'un sceau d'eau pour bien se réveiller, elle s'habilla à toute allure de la même façon que son jumeau, et finit par chercher un vers d'eau et travailla assez rapidement sa voix pour chopper l'intonation de son frangin (HJ/ Je viens de tilter Gideon, on sera dans la merde quand tu vas mué xD). En passant par la cuisine (histoire de ne pas partir le ventre vide à l’entraînement), elle salua naturellement son frangin avec la voix de son double et filer tout en se rappelant qu'elle était à la boooooourre !!!! Évidemment, Elizabeth se fit un peu recadrer sur les horaires à respecter, nyanyanya... Mais le moment où Elizabeth réalisa qu'elle allait passer une mauvaise journée fut au moment précis où une goutte de pluie lui tomba pile dans l’œil... Un combat sous l'eau... Donc les vêtements moulant qui gênaient... Donc les hommes allaient se mettre à poil... Et elle ne voulait pas se mettre à poil >_<.

Bref, retour dans les appartements pour une douche méritée avec de l'eau chaude de préférence. Mais comme c'était une journée pourrie, et bien, l'eau était refroidie ... En plus de ça, elle avait oublié ses vêtements dans sa chambre et la serviette propre aussi sur son lit. Journée de Merde... Elizabeth n'avait donc pas le choix : appeler son frère à la rescousse et subir son foutage de gueule... Ou prier pour qu'il ne soit pas ! 

« Gideon ? »

Un silence répondit à son appel. Oh ! La chance était-elle de son côté ? La blondinette passa sa petite tête à travers la porte et... elle fila super vite vers sa chambre et referma la porte derrière elle. Voilà ! Comme ça c'était fait ! Au final, peut-être que la chance allait tourner ! Même le soleil avait décidé de chasser les gros nuages et laissait filtrer ses quelques rayons ! Elizabeth s'occupait de ses cheveux, pensive. Qu'allait-elle faire de sa journée ? Les jumeaux n'avaient pas de cours cette semaine... Tonton Ewald avait abdiqué au plaidoyer de Gideon, malheureusement. De ce fait, qu'allait-elle faire de ses journées ? Les comptes de la famille Lockarth, elle les avait déjà fait et il ne restait plus qu'à attraper ce débile de « grand frère » et lui faire apprendre son discours et présenter le travail à Tonton Ewald. La jumelle soupira... En même temps, si elle était plus sociable, Elizabeth savait très bien qu'elle ne passerait pas son temps à rien faire. Gideon était toujours occupé avec les gens de la cour... Tellement qu'il râlait de ne pas avoir du temps pour lui et elle, c'était l'inverse... 


La jeune Lady se regarda une dernière fois dans le miroir, constatant que sa chevelure était potable et presque sèche. L'avantage des cheveux mi-long ! Elle attrapa un de ses livres qu'elle lisait et décida d'aller profiter des beaux jardins du château. La-bas, au moins, elle pourrait s'évader un peu jusqu'à ce que son frangin vienne la chercher car il a besoin d'elle... Pour se sortir d'une situation délicate. Comme d'habitude. (u_u) Sur le chemin, elle salua quelques personnes et hésita à aller rendre surprise au Conseiller. Cela faisait un petit moment qu'ils ne les avaient pas convoqués pour passer un moment « familial ». La jeune demoiselle réfléchit quelques instants pour finir par soupirer et s'en aller vers les jardins. Sûrement, il avait beaucoup de travail donc rien ne servait d'aller l'importuner.


Elizabeth se dirigea vers les rosiers jaunes du jardin et décida de s'en occuper un peu, comme elle le faisait sans cesse. Ces fleurs lui rappelaient les souvenirs de son père dans la demeure familiale... La jeune Lockarth était donc perdue dans ses pensées, ressassant les souvenirs heureux du passé... Étant sûre d'être seule, elle s'était donc relâchée et on voyait alors se peigner sur son visage une petite lueur de tristesse...

« Lady Elizabeth »

En entendant son nom, elle sursauta et par mégarde se coupa le doigt avec une épine.

« Aïe ! »

La jeune blonde se tourna vers les nouveaux arrivants et qu'elle fut sa surprise de voir deux ravissants jeunes hommes : le duc Akané et ce cher Valézy. Quelle surprise ! Tout en se tenant la main du doigt blessé, la Lady fit une petite révérence pour les saluer.


« Bonjour Mes seigneurs Akané et Valézy ! Quelle surprise de vous voir ! »

Bon... Pour être honnête, vu sa journée pourrie, elle n'était pas prête à cette rencontre mais peut-être que cela allait lui permettre de se changer les idées et s'amuser un petit peu. Que le jeu commence !

________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akané
Neutre
avatar

Féminin
Emploi ou situation : duc
Localisation : château


MessageSujet: Re: Le jeu du plus malin !    Jeu 15 Déc - 22:55



Le jeune duc et son compagnon empruntèrent plusieurs allées, flânant comme deux promeneurs sans but dans les jardins royaux. D'après leurs renseignements, la jeune Elisabeth Lockarth aimait se balader, seule, dans la roseraie. Elle y lisait, entretenait les fleurs et personne n'allait la dérangeait, car personne ne semblait réellement l'apprécier. Elle pouvait y rester de longues heures, à lire, à s'occuper des fleurs ou à rêvasser. Au grand dam' des autres nobles – et surtout des jeunes femmes – qui se demandaient ce qu'elle pouvait bien trouver de plaisant dans la solitude. Et, dans une société communautaire, aimer être seul était fort mal vu.
Là, où la jeune Elisabeth prouvait sa force de caractère, était qu'elle ne s'en cachait pas. Au lieu de rester seule dans ses appartements, en prétextant une visite extérieure ou un malaise, elle affichait à tous son besoin de rester seul, et cela dans un lieu des plus publics.
Akané pouvait comprendre ce besoin de solitude, contrairement à la plupart de ses compatriotes. Lorsque l'on fréquente des personnes qui nous ressemblent si peu, la solitude est parfois salvatrice. Les bandits et les voleurs de l'Organisation étaient rustres, violents et cruelles, aussi bien entre eux qu'avec les plus jeunes. Akané avait si peu de points communs avec eux, qu'il lui était parfois intenable de rester une seconde de plus avec eux !

A quel point la jeune Elisabeth était-elle différente de la plupart des nobles ? A quel point se pensait-elle différente des autres ? Etait-elle plus intelligente que la moyenne ou plus crédule ? Avait-elle seulement le pouvoir de ses ambitions ? Le jeune duc en avait parlé longuement avec Valézy, à plusieurs reprises. L'impression de celui-ci sur la jeune demoiselle n'avait pas changé. Elle faisait partie des menteurs, de ceux qui manient aussi bien le verbe que les faux semblants. Mais était-elle également manipulatrice et... sournoise ?
Il leur fallait discuter avec elle, apprendre à mieux la connaître, afin de pouvoir l'amadouer ou la manipuler à leur guise.

Ils se dirigèrent bientôt vers la roseraie, passèrent dans les allées au senteur suave et sucrée, bien que beaucoup d'espèces de roses est depuis longtemps fanées. Les deux jeunes hommes remarquèrent rapidement leur cible, entourée de roses jaunes qu'elle observaient et manipulaient avec précaution. Ils l'observèrent en silence tout en se rapprochant. Elle ne ressemblai ni plus ni moins aux autres jeunes fille de son âge, avec cette beauté angélique et fragile en plus. Mais qui était-elle réellement ?

Les deux ex-voleurs étaient maintenant à quelques mètres d'elle. Ils échangèrent un rapide coup d’œil ; la partie pouvait commencer.

Mais, la jeune fille semblait absorbée par ses pensées, ses yeux bleus étaient dans le lointain, loin du jardin, dans des contrées semble-t-il plus froide. Akané se demandait quoi faire. Rester à la regarder serait impoli, mais l'interrompre, peut-être plus encore.
Valézy acquiesça, semblant avoir lu dans ses pensées. Il soupira intérieurement et appela doucement la jeune fille :

- Lady Elizabeth.

Malgré toute ses précautions, la jeune comtesse sursauta et sembla se piquer le doigt. Se tenant la main, elle leur fit une jolie révérence.
- Bonjour Mes seigneurs Akané et Valézy ! Quelle surprise de vous voir !
- Bonjour, Ma demoiselle. Veuillez nous excuser, nous ne voulions pas vous surprendre, ni vous déranger.

Akané lui fit un léger sourire, en se penchant à son encontre. Il la regardait avec une certaine hauteur, comme un adulte pouvait regarder une enfant. Ses longs cheveux noirs étaient attachés en une queue de cheval haute, son visage était plus détendu qu'à son arrivé, son sourire plus présent. Malgré cela, on le trouvait encore taciturne.
Valézy sortit un mouchoir et le tendit à la jeune fille.
- Vous saignez un peu, prenez dont ceci avant de vous tâcher !
Lui aussi lui réservait le même égard sans se départir de sa bonne humeur.
Akané regardait les roses jaunes, roses, blanches tandis que la jeune fille remerciait son compagnon.
- La roseraie est magnifique. Je crois que c'est bien la première fois que j'y mets les pieds.
Il lui sourit.
- Voulez-vous faire quelques pas en notre compagnie ?

Rester statique en compagnie d'une jeune demoiselle aussi jeune pourrait attirer l'attention, alors que des promeneurs parmi d'autres passeraient plus inaperçu.


________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth
Neutre
avatar

Féminin
Emploi ou situation : Petite noble
Localisation : Chateau


MessageSujet: Re: Le jeu du plus malin !    Ven 16 Déc - 16:51

Elizabeth s’amusa mentalement de l’attitude d’Akané. Il fallait être un excellent acteur pour à la fois se montrer charmant vis-à-vis d’elle et tout à la fois, garder cette hauteur dédaigneuse. Ses soupçons se confirmaient… Il n’était pas honnête avec les gens de la cour. Il y avait trop d’apparences ! Mais qui était-il vraiment ? La jeune demoiselle se posait bien la question.

« Ne vous en fait pas, cher duc, vous ne me dérangez pas. Je ne m’attendais pas à avoir de la visite tout simplement. »

A son tour, elle fit un de ses plus beau sourire et sa belle petite bouille innocente ! C’était lui qui avait commencé à jouer à ce petit jeu. Voyons qui des deux étaient le plus malin, nah ! Elizabeth était la pro dans ce jeu avec Gideon… et contre Gideon aussi ! Elle n’allait pas être détrônée par le duc. (HJ/ Ah ma chérie, si tu savais…. u_u).
Le seigneur Valézy la fit quitter ses pensées puériles en se mouvant et cela l’intrigua… Puis, elle vit qu’il sortit un mouchoir ! Oh ! Toute la mauvaise foi et le côté chipie de la Lockarth laissèrent place à un sentiment de tendresse. Il était trop chou ce Valézy ! Prévenant, gentleman et en plus de ça charmant ! Bon, elle préférait Valézy à Akané pour le moment… Bien fait pour le duc, il n'avait qu'à être gentil ! Ou moins faire semblant ! Nah !

« Je vous remercie, Sir Valézy ! »

Elizabeth se saisit du mouchoir et nettoya les quelques gouttes de sang qui perlaient de son petit doigt. Comme ça ne se faisait pas de rendre un mouchoir sale, elle décida de le garder pour le lui remettre une fois qu’elle l’aurait nettoyé. Puis, elle réalisa une chose. Mais c’était malin de sa part… Cela forçerait le petit trio à se revoir ! Bouh ! Elle s’était fait avoir sur ce coup là… Il n’était pas mauvais ce Valézy. Mh… contrairement à ce qu’elle pensait, elle allait devoir se méfier de ce bougre !

« Voulez-vous faire quelques pas en notre compagnie ? »


Tout en rendant le sourire au duc arrivant, elle répondit donc à son invitation :

« Avec plaisir, Duc Akané »

La jeune blonde avait conscience qu’elle allait vers un terrain dangereux, même s’enfoncer dans la gueule du loup. Cela dit, elle était bien maligne et elle trouverait un moyen de s’en sortir la tête haute. Et tout en ayant des nouveaux ragots à se mettre sous la dent ! Akané lui offrit son bras et ils se mirent en route, au début, en silence. Elle savait bien qu’ils étaient ici car elle avait lancé l’idée, lors de la cérémonie d’accueil, qu’ils mentaient tous : le duc, son compagnon et le fameux Ekar. Mais surtout le duc ! Ramener le sujet brutalement, n’était pas la bonne solution et cela manquerait beaucoup de tact, de finesse et d’intelligence.

« Vous êtes-vous familiarisés avec les lieux et la cour d’Ekiard, Sir Valézy ? » puis en reportant son attention au duc : « Et vous Duc Akané ? Bien des choses ont changé depuis votre départ n’est-ce pas ? »

Elizabeth était joviale, laissant paraître son côté vivant. C’était une manière d’engager la conversation et de laisser paraître sa naïveté dans leurs esprits. Ils se sentiraient alors bien malin et baisseraient leur garde ! A ce moment, là, elle sortirait les griffes et les piègeraient ! Niark ! Qu’elle était diabolique !

HJ / En écrivant ce post, j’étais morte de rire de A à Z. On m’avait reproché qu’elle faisait plus mature que son âge, mais là franchement, si ce n’est pas de la gaminerie !! xD

________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akané
Neutre
avatar

Féminin
Emploi ou situation : duc
Localisation : château


MessageSujet: Re: Le jeu du plus malin !    Ven 16 Déc - 19:52



Akané se mit à marcher sans un mot de plus. Il comptait laisser venir la demoiselle, la laisser reparler de ses doutes sur leur histoire qu'ils avaient eu le temps de peaufiner. Ils avaient étroitement mêlé leur vrai passé à leur faux, au point qu'ils se mettaient parfois à penser à celui-ci comme s'ils l'avaient réellement vécu. Ils avaient replacés de vrais discussion, de vrais événements, de vrais lieux au milieu de leur fausse vie de moines guerriers.

Akané regardait les roses, la roseraie dans son ensemble tout en calquant son pas à celui de la demoiselle. Il lui jeta à un coup d’œil alors qu'elle gardait également le silence. Son visage blanc comme le lait et ses yeux bleus azures étaient tournés vers le fond de l'allée. Elle semblait détendue et parfaitement à l'aise, comme si elle faisait ce genre de promenade tous les jours.

- Vous êtes-vous familiarisés avec les lieux et la cour d’Ekiard, Sir Valézy ?
- Oui, tout à fait. Merci de ne vous en inquiéter.

Il sourit. Son compagnon s'était mis de l'autre côté de la jeune fille, peut-être pour la déstabiliser et plus sûrement pour pouvoir l'observer de plus prêt.
- Et vous Duc Akané ? Bien des choses ont changé depuis votre départ n’est-ce pas ?
- Si fait, je ne reconnais guère la cours que j'ai quitté. Les membres et l'ambiance y ont changé. Mais je suppose… que vous ne pouvez pas réellement vous en rendre compte.
Il lui jeta un coup d’œil en biais, avec un sourire en coin.
- Vous n'aviez alors que six ans.
Il avait employé un ton un peu cassant, juste pour voir sa réaction. Se vexerait-elle ou feindrait-elle de l'être ? Lui répondrait-elle d'une manière magnanime ou jouerait-elle une autre carte ?


________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth
Neutre
avatar

Féminin
Emploi ou situation : Petite noble
Localisation : Chateau


MessageSujet: Re: Le jeu du plus malin !    Sam 17 Déc - 21:44

« Si fait, je ne reconnais guère la cours que j'ai quitté. Les membres et l'ambiance y ont changé. »

Jusque-là, elle n’était pas étonnée des propos du duc. Il était clairement évident que l’ambiance et les membres avaient changé et pour cela, plusieurs facteurs. A commencer par le roi. En effet, à l'époque du duc, si sa mémoire était bonne, il s'agissait encore du défunt père de roi actuel qui régnait. Puis, même au fur des années, depuis le temps que le roi Ralph régnait, ses pensées, sa politique et ses gouts avaient évolué avec son âge… Par conséquent, une cour devant se développer au rythme de son roi… Résultat l’ambiance était une ambiance beaucoup plus rivalisante que d’ordinaire. Chacun cherchait à se montrer aux yeux du roi, quitte à trahir un ami. 

Cela était dû aussi aux nombreux nouveaux membres qui étaient plutôt solitaires qu’à s'entraider et à penser à l'intérêt général du royaume et de ses sujets. La notion de fidélité se perdait… Et malheureusement, cette notion se perdait même envers le roi. La Lady n’était pas capable d’estimer le nombre de personnes vivant au château et qui mentaient aux yeux de tous. (HJ/ Rien que ton oncle chéri, darlin’)

« Mais je suppose… que vous ne pouvez pas réellement vous en rendre compte. »


Elizabeth le regarda étonnée et perplexe. Que voulait-il dire par là ? 

« Vous n'aviez alors que six ans. »
La Lockath tiqua et cela se vit au haussement de son sourcil droit qui se leva et s’abaissa assez rapidement, mais quand on connaissait la jeune demoiselle, on se doutait que cela était un signe de son agacement. Le duc avait dit les derniers mots avec un ton un peu cassant qui ne lui plut guère d’ailleurs. Non mais il se prenait pour qui l’ancien ? Il n’avait que six années de plus qu’elle !! 

Bien que dans sa tête, Elizabeth n’appréciait pas du tout la manière du duc, en soit d'être hautain avec elle, mais cela ne l'empêcha pas de garder un visage radieux et d'afficher une mine joueuse. Et oui ! Elle était suffisamment maligne pour ne pas s’abaisser à un comportement puéril. La jeune fille allait lui laisser croire qu’il était un grand et que par conséquent, plus futé qu’elle. Il allait être bien surprise quand l’avantage allait être en sa faveur ! Niark !

« Je vous le concède, Duc ! » en faisant un petit clin d’œil « De plus, je ne vivais pas à la cour si vous vous souveniez bien ! » Elle se tourna vers Valézy afin de lui expliquer bien que celui-ci ne demanda rien : « Nous venions avec mon père bien aimé. » Elle fit une petite pause, en ayant un petit sourire triste, « Gideon et moi l’accompagnions lors de ses visites au château… »

Bien qu’elle ait toujours voulu maîtriser ses émotions en toute circonstance, le souvenir de son père et la douleur de sa perte affectaient toujours son visage. Mais, elle se reprit avec un petit sourire tout en regardant de nouveau face à elle, en attendant que les hommes qui l’accompagnaient daigne relancer la conversation. Après tout, elle venait de faire le premier pas. A eux de reprendre le flambeaux !

________________


Dernière édition par Elizabeth le Dim 25 Déc - 11:45, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akané
Neutre
avatar

Féminin
Emploi ou situation : duc
Localisation : château


MessageSujet: Re: Le jeu du plus malin !    Ven 23 Déc - 19:11


Elisabeth avait donc choisit de jouer sur son côté puérile et maligne. Elle lui fit même un clin d'oeil en lui répondant :
- Je vous le concède, Duc ! De plus, je ne vivais pas à la cour si vous vous souveniez bien !

Akané haussa les épaules intérieurement. Il ne se préoccupait pas des Lockarths à cette époque. Ils étaient beaucoup plus jeunes que lui et, s'ils venaient qu’occasionnellement au château. Et puis, ils ne devaient guère étudier ou s'entraîner avec les autres enfants.
Eliabeth se tourna vers Valézy :
- Nous venions avec mon père bien aimé.
Elle fit une petite pause, en ayant un petit sourire triste. Qu'avait-elle en tête ? Que pouvait-elle faire maintenant ? Elle venait de parler de son père… qui était mort...
- Gideon et moi l’accompagnions lors de ses visites au château…

Ha… il y était. Elle voulait qu'on la plaigne ou essayer de les mener là où elle voulait. Il jeta un coup d'oeil à Valézy et répliqua en recouvrant de sa main celle de la jeune fille sur son bras.
- J'ai été peiné d'apprendre qu'il nous avait quitté. Mon père l'appréciait beaucoup.
Si elle voulait mener la danse, il allait se laisser mener avec plaisir. Quoiqu'elle fasse, elle n'obtiendrait que les informations qu'ils voulaient qu'elle obtienne.
- J'ai moi-même perdu ma mère très jeune, annonça Valézy, le regard lointain. Ce fut une terrible épreuve. Mais dites-moi... Le conseiller de sa majesté est-il un bon… ha… comment dit-on ? Précepteur ?
- Un tuteur,
répondit Akané. Le précepteur c'est celui qui enseigne son savoir.
- Ha, oui ! Merci ! Alors Mademoiselle Lockarth ? Il a l'air plutôt froid et austère !

Valézy fit un grand sourire à Akané. Celui-ci comprit que trop bien ce qu'il voulait dire. Il lui jeta un regard noir et détourna son attention sur les rosiers. Vraiment ! On avait pas idée de plaisanter à un moment pareil !

________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le jeu du plus malin !    

Revenir en haut Aller en bas
 

Le jeu du plus malin !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Royaume d'Ekiard ::  :: Ekiard :: Le château-