Le Royaume d'Ekiard

Forum rpg fantastique.
Incarnez la créature de votre choix et venez lui faire vivre de fabuleuses aventures !

Partagez | .
 

 La vie d'un Lockarth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gideon
Neutre
avatar

Masculin
Emploi ou situation : petit démon au yeux d'ange
Localisation : Ekiard


MessageSujet: La vie d'un Lockarth   Mar 21 Mar - 17:13



- Partie 1 -







« -Gideon !
-Hmmm ?
-Tu es sûr de ne rien avoir oublié ? »

Je regarde à gauche, puis à droite. Oublier quoi ? Maman me regarde dans les yeux, elle attend une réponse. J’attends une réponse moi aussi , alors je la regarde comme elle me regarde. Quand maman fronce des sourcils, je penche la tête. Est-ce que j’ai oublié ?
« Où vas-tu mon chéri ?
-Chez Monsieur Hardyl.
-Et que vas-tu faire là-bas ?
-Apprendre !
-Et quoi as-tu besoin ? »
Je ne sais pas pourquoi je sens que ça a un rapport avec la question qu’elle m’a posé. Je regarde autour de moi. Elizabeth fais ça aussi quand elle veut que je me rende compte de quelque chose par moi-même. Elle me pose des questions. Je ne réponds rien tant que je n’ai pas trouvé, maman est plus calme qu’Eli, elle ne me frappera pas si je ne trouve pas mais… dans le doute…. À droite et à gauche il n’y a que les murs de l’antichambre. À tous les coups je l’ai laissé dans l’appartement. Il va falloir faire demi-tour. J’aimerai bien que maman me porte mais Papa va râler donc j’y vais moi-même. Je regarde, et je ne vois rien en particuliers. Papa est assis sur un fauteuil. Il lit une feuille de papier. Eli est assise sur ses genoux et fais semblant de comprendre ce qu’il y a d’écrit. Elle n’a pas cours elle, c’est un cours de garçon donc il n’y a que moi. En face de papa, il y a un canapé. Le voir me donne envie d’y dormir, il aussi confortable que mon lit ! Mais Maman m’attends. Sur le canapé il y a un petit sac en cuir… ah ! Mon sac de cours ! Je me retourne vers Maman pour lui montrer que j’ai trouvé. Elle me sourit, je vais le chercher.
« On y va maintenant mon amour ? »
Maman me parle en tendant la main. On va aller en cours. En attendant le surnom mon père lève la tête vers elle avant de se rendre compte qu’elle ne lui parlait pas. Ça me fait rire, papa croit qu’il est le seul qu’elle appelle mon amour ! Je tends les bras pour que maman me porte. D’ici à la salle de cours, ça va être une trotte je n’ai pas envie d’être fatiguée en arrivant. Alors qu’elle s’apprête à me prendre dans ses bras, son regard croise celui de mon père. Les sourcils froncés il me fixe. Je sais, il pense que je devrais marcher tout seul. C’est facile pour lui, j’aimerai bien le voir quand il ne faisait pas plus d’un mètre ! Comme d’habitude il remporte le combat de regard. Tant pis j’irai à pied, mais si je dors en arrivant ce sera de sa faute ! Maman essaye de ne pas rire.
Elle est belle ma Maman. Même quand elle se moque de moi.

Les cours avec monsieur Hardyl sont mes préférés. Je n’aime pas ce qu’il essaye de me faire apprendre, mais il me donne toujours un bonbon en milieu de cours ! Et si je suis fatigué je peux même m’assoir sur ses genoux.
« On n’est pas bien là mon petit Gideon !
-Je ne suis pas petit !
-Un tout petit peu petit alors ! »
Nous rigolons. Mr.Hardyl adore m’embêter. Et me faire des chatouilles, je n’arrive pas à ne pas rire et on peut passer une heure à rire ensemble. J’aime bien quand on rit ensemble, c’est plus drôle que travailler. J’aime bien aussi quand il passe sa main dans mes cheveux. Papa le fait souvent avec Elizabeth, j’aimerai qu’il me le fasse plus souvent.
« Allez réponds à cette question, d’accord ?
-Tu seras content si je réponds ? »
Il me laisse le tutoyer aussi. C’est le seul adulte qui ne s’énerve pas quand je le tutoie. Il est même content.
« Tu veux me faire plaisir ? »
Je hoche la tête. Quand Hardyl est content, j’ai le droit à un bonbon et de ne pas travailler de la journée. Souvent on joue, ou on parle de tout est n’importe quoi. Je sais que ça lui fera lui plaisir que je lui dise tout ça, peut-être qu’on ne travaillera pas aujourd’hui.
«  Oh tu es vraiment adorable ! Si tu réponds correctement à cette question on arrête là d’accord ?
-Et après on joue ?
-Oui, et peut-être qu’on prendra un petit goûter en cachette.
-OUAIS !! »
La question est facile alors hop ! C’est fait ! Et on passe l’après-midi à jouer à plein de jeux qu’il a acheté en ville ! C’est super ! Il y a des dessins sur les cartes, des créatures que je n’ai jamais vues ! Mais l’heure arrive de partir, maman va bientôt venir me chercher. Alors je dis au revoir à Mr.Hardyl avant que maman n’arrive.
« Dis moi Gideon ?
-Hmmm ?
-Tu as parlé de nous à quelqu’un ?
-Non ! »
Je saute sur mes pieds pour lui montrer que je suis honnête. Mr.Hardyl est content. Il a comme cet énorme sourire quand il me regarde. Et d’un seul coup je suis dans ses bras et il cache son visage dans mon cou.
Mr.Hardyl m’a dit qu’il avait perdu son fils il y a quelques années. Il aurait eu le même âge que moi si il n’était pas mort. C’est pour ça que des fois, il me serre fort dans ses bras. Que parfois, il m’embrasse sur la joue comme maman, ou dans le cou des fois. Ou qu’il me caresse les cheveux, les épaules, le dos ou les genoux. Aujourd’hui il respire mon odeur, j’ai mis son parfum préféré : abricot. Je me suis dit que ça lui ferai plaisir et qu’on jouerait plus longtemps. Il me serre un peu plus fort que d’habitude, je ne pensais pas qu’il serait si content. Je sens ses mains sur mon dos. Elles descendent un peu bas mais il me serre contre lui.
« Tu as mis l’abricot ?
-Oui
-Pour moi ?
-Oui ! »
Je le sens sourire dans mon cou
« -Tu t’es fait beau pour moi ?
-Oui…
-Je t’aime Gideon. »
Je ne sais pas pourquoi je ne lui réponds pas tout de suite. Mais je le luis dis que je l’aime bien aussi. Mr.Hardyl est mon professeur préféré et je voudrais qu’on ait cours ensemble pour toujours ! Mais je ne sais pas pourquoi, cette fois-ci je lui dis juste que je l’aime bien aussi. Mr.Hardyl me lâche, il me regarde puis détourne les yeux.
« Il aurait eu la même taille que toi.
-….
-Désolée, c’est juste que je t’aime tellement, on serait heureux ensemble de pouvoir se voir tout le temps non ?
-oui !
-Tu aimerais rester avec moi ?
-OUI !
-La prochaine fois, nous irons autre part d’accord ? je te montrerai plein de chose, on ira en ville mais ça, c’est un secret entre nous. Juste toi et moi. Ni maman, ni papa ni Elizabeth d’accord ? »

La ville ? Je ne suis jamais allé en ville, mais je veux y aller avec Elizabeth. Mr.Hardyl dit qu’il ne peut pas nous y emmener tous les deux, mais que, un jour je pourrai tout raconter à Elizabeth. Je lui demande quand, mais il me répond qu’avant je dois jouer le rôle de son fils. Pour aller en ville. Il me demande si je suis d’accord. Je dis oui de la tête. Il me dit que son fils lui manque. Caresse mes cheveux et viens m’embrasser dans le cou. Il sourit et me dit qu’il m’aime. Qu’il m’aime comme son propre fils.
J’aimerai que papa m’aime comme ça aussi.
Maman va arriver, alors on fait semblant : je m’installe sur le bureau comme pour travailler et Mr.Hardyl marche derrière moi et parle comme il le fait lorsqu’il me donne des leçons. Maman arrive, elle n’y voit que du feu ! C’est drôle à chaque fois ! Elle me fait un câlin. Je lui tends mes bras. Papa n’est pas là alors elle me porte. Elle me dit de dire au revoir à Mr.Hardyl. À chaque fois, j’oublie qu’elle ne m’a pas vu lui dire au revoir. Je fais coucou de la main et nous partons.
Maman me demande comment était le cours, je lui dis que j’ai hâte d’être à la prochaine fois.


________________


Une personne vous manque et le monde est dépeuplé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

La vie d'un Lockarth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Royaume d'Ekiard ::  :: Background :: Background de vos personnages-